MARCUS SORG EST RENVOYÉ DE FRIBOURG. Juste avant le Nouvel-An, le SC Fribourg, lanterne rouge, a limogé son entraîneur, cinq jours après ses 46 ans. Il s'agit du quatrième changement de coach de la saison en Bundesliga. C'est très étonnant car jamais dans son histoire le club n'avait écarté prématurément un entraîneur. Fribourg a ainsi employé Volker Finke, l'actuel directeur sportif du FC Cologne, pendant seize ans, et Robin Dutt, parti au Bayer Leverkusen l'été dernier, pendant quatre saisons. Cependant, outre l'absence de résultats, Sorg, un illustre inconnu avant son embauche en été, avait perdu le contrôle du noyau, où régnait l'anarchie. Son adjoint, Christian Streich, est promu entraîneur principal.
...

MARCUS SORG EST RENVOYÉ DE FRIBOURG. Juste avant le Nouvel-An, le SC Fribourg, lanterne rouge, a limogé son entraîneur, cinq jours après ses 46 ans. Il s'agit du quatrième changement de coach de la saison en Bundesliga. C'est très étonnant car jamais dans son histoire le club n'avait écarté prématurément un entraîneur. Fribourg a ainsi employé Volker Finke, l'actuel directeur sportif du FC Cologne, pendant seize ans, et Robin Dutt, parti au Bayer Leverkusen l'été dernier, pendant quatre saisons. Cependant, outre l'absence de résultats, Sorg, un illustre inconnu avant son embauche en été, avait perdu le contrôle du noyau, où régnait l'anarchie. Son adjoint, Christian Streich, est promu entraîneur principal. TONI KROOS EST LA RÉVÉLATION DE LA SAISON. Le médian du Bayern, qui fête ses 22 ans ce mercredi, a signé une fabuleuse progression. En 2008, il a encore été loué au Bayer Leverkusen, Jürgen Klinsmann, alors entraîneur du Bayern, ne croyait pas en lui. Aujourd'hui, il est un pion incontournable de l'entrejeu, d'où il cherche constamment la profondeur. LE FORTUNA DÜSSELDORF DÉCOUVRE UN NOUVEAU MONDE. Leader de la 2e Bundesliga, le club de la Ruhr a de nouveaux horizons. Il a enfin apuré les dettes du passé et toute la ville soutient ce club de tradition. Il y a quelques semaines, quand le Fortuna a affronté le Borussia Dortmund en Coupe, il a reçu 150.000 demandes de billets. Or, le stade ne peut accueillir que 55.000 personnes. Le club travaille avec un budget relativement modeste selon les normes allemandes - sept millions. En cas de promotion parmi l'élite, il triplerait ce budget. ULI HOENESS A 60 ANS. Jeudi dernier, le président du Bayern est devenu sexagénaire. Peu de dirigeants ont placé leur empreinte sur un club comme l'a réussi cet ancien international, qu'une blessure au genou a contraint à mettre un terme à sa carrière à l'âge de 27 ans. Hoeness a été manager du Bayern section football pendant 30 ans avant qu'il n'en devienne président du Bayern Omnisports, en 2009. Durant cette période, le budget du Bayern est passé de 6 à 350 millions d'euros et le club, d'abord locataire de l'Olympiastadion, est maintenant propriétaire d'une des arènes les plus modernes du monde. Hoeness s'identifie tellement au Bayern qu'il prend chaque critique comme une déclaration de guerre. Il est aussi maître dans l'art de la provocation, détournant ainsi la pression des épaules des joueurs sur les siennes. KOHLER NE RÉUSSIT PAS SA RECONVERSION. L'ancien défenseur, qui compte 105 sélections nationales et n'est précédé, au classement de tous les temps, que par Lothar Matthäus (150 caps) et Jürgen Klinsmann (108), ne connaît pas le succès comme entraîneur. Limogé rapidement par le MSV Duisburg (D2) et le VfR Aalen (D3), JürgenKohler, âgé de 46 ans, vient de trouver refuge auprès du Bonner SC, en D6 ! Il entraîne les... Juniors du club de l'ancienne capitale. KAISERSLAUTERN ENGAGE UN JEUNE POLONAIS.Jakub Swierczok, un avant polonais de 19 ans, international U20, est transféré pour trois ans et demi du Polonia Bytom, une formation de D2. On ne sait pas s'il jouera directement mais il est considéré comme un grand talent en devenir. Le Kicker a élu Joachim Löw Homme de l'Année. Le sélectionneur a qualifié la Mannschaft pour l'EURO sans problème tout en formant une équipe offensive et raffinée. Jefferson Farfan, l'attaquant péruvien de Schalke 04, a refusé de prolonger son contrat l'été dernier, alors que son salaire allait être plus que doublé, passant de 2,8 à 6 millions, parce que l'Inter le convoitait. Aujourd'hui, plus personne ne le veut, pas même Schalke 04. Dortmund reste le club le plus populaire. Le champion a joué le premier tour devant une assistance moyenne de 80.365 fans. Le Bayern (69.000) et Schalke 04 (61.068) complètent le podium, Freiburg est dernier avec 22.267 personnes. En moyenne, les matches sont suivis par 45.151 spectateurs, un record. JACQUES SYS" Quand Beckenbauer entre dans une pièce, la lumière s'allume automatiquement alors que moi, je dois chercher l'interrupteur. " Berti Vogts, qui a fêté ses 65 ans vendredi dernier.