RUPTURE DE STYLE. La saison dernière, le Borussia Dortmund avait conquis les c£urs avec son football offensif, voire pétillant, mais en Ligue des Champions, ça ne réussit pas. La semaine dernière, contre l'Olympiacos, Jürgen Klopp a donc opté pour une tactique très réaliste. Il a mis de côté sa philosophie, alignant trois médians défensifs et un seul à vocation offensive. C'est une révolution mais elle a permis au champion de s'imposer péniblement 1-0, conservant ainsi une petite chance de qualification. En Bundesliga, il n'a pas encore été question d'adaptation. Samedi, Dortmund a balayé le VfL Wolfsburg 5-1 et il poursuit sa route, cap sur le titre.
...

RUPTURE DE STYLE. La saison dernière, le Borussia Dortmund avait conquis les c£urs avec son football offensif, voire pétillant, mais en Ligue des Champions, ça ne réussit pas. La semaine dernière, contre l'Olympiacos, Jürgen Klopp a donc opté pour une tactique très réaliste. Il a mis de côté sa philosophie, alignant trois médians défensifs et un seul à vocation offensive. C'est une révolution mais elle a permis au champion de s'imposer péniblement 1-0, conservant ainsi une petite chance de qualification. En Bundesliga, il n'a pas encore été question d'adaptation. Samedi, Dortmund a balayé le VfL Wolfsburg 5-1 et il poursuit sa route, cap sur le titre. SCHWEINSTEIGER : FRACTURE DE LA CLAVICULE. Le Bayern s'est imposé 3-2 contre Naples et est quasiment assuré de sa qualification pour le tour suivant en Ligue des Champions mais il n'a pas fêté ce succès : son médian, BastianSchweinsteiger s'est brisé la clavicule et est indisponible pour deux mois. Or, ces derniers mois, le Bavarois est devenu l'âme de l'équipe, son régulateur. Cette saison, jusqu'à sa fracture, il a été en contact avec le ballon 102 fois par match, en moyenne, et en a souvent fait bon usage. VÖLLER RESTE À LEVERKUSEN JUSQU'EN 2017. L'ancien international, âgé de 51 ans, excelle au poste de directeur technique du club dont il est le visage. RudiVöller a achevé sa carrière à Leverkusen, dont il est devenu manager en 2005, tout en assurant à deux reprises les entraînements, ad intérim. La prolongation de son contrat s'inscrit dans la politique de continuité du club. HUNTELAAR : UN GIBIER CONVOITÉ. Le buteur néerlandais de Schalke 04 tient la forme de sa vie. Manchester United s'intéresse beaucoup à lui et souhaiterait l'enrôler, en impliquant le Bulgare Dimitar Berbatov, un ancien de Bundesliga, dans le transfert. Klaas-Jan Huntelaar, lié à Gelsenkirchen jusqu'en été 2014, n'a pas encore pris position. En choisissant Schalke 04, il avait aussi opéré un choix géographique, qui lui a permis de se réinstaller aux Pays-Bas. Son père le conduit à l'entraînement et ses frères assistent à tous les matches à domicile. SANKT-PAULI : LE RETOUR ? Le club hambourgeois veut remonter le plus vite possible. C'est logique : la saison passée, St-Pauli avait un budget de 40 millions, des chiffres supérieurs à ceux d'Anderlecht. Il avait doublé son budget en l'espace d'une saison et avait encaissé un bonus de 5,3 millions. St-Pauli est actuellement quatrième en 2e Bundesliga. Il dispute tous ses matches devant un stade comble - 24.500 places. L'EUROPA LEAGUE CARTONNE.Sat1, la chaîne privée qui retransmet les matches de la deuxième Coupe d'Europe, a fait de bonnes affaires jeudi dernier. Le match de Schalke 04 contre Larnaca a attiré 4,81 millions de téléspectateurs soit 17,2 % des parts de marché et juste avant, la victoire 2-1 de Hanovre 96 à Copenhague a été suivie par 3,51 millions de personnes, soit 11,7 %. UWE SEELER A 75 ANS. Le mythique avant de Hambourg a fêté samedi ses 75 ans au Volksparkstadion, en présence de 300 invités. Uwe Seeler a été fidèle au HSV durant la totalité de sa carrière. En 18 ans en équipe fanion et 520 rencontres de championnat, il a marqué 446 buts. Il a été international à 72 reprises. Seeler a offert son cadeau d'anniversaire, un chèque de 75.000 euros, à une £uvre caritative. Thorsten Fink a dirigé son troisième match à Hambourg et a concédé un troisième nul. Il n'y a pas (encore) d'effet Fink... Ce qui a incité Bild à titrer : " Le HSV vers la D2 ? " Claudio Pizarro a marqué trois buts pour Brême contre le FC Cologne. Le Werder était mené 0-2 mais s'est imposé 3-2 grâce à l'avant péruvien, qui a déjà marqué 145 buts en 272 matches de Bundesliga. C'est le deuxième hattrick de sa carrière, le premier remontant au 19 septembre 1999 contre Wolfsburg : 7-2. Il a beau regorger de moyens et aboyer sur ses joueurs, Felix Magath ne parvient pas à faire tourner le VfL Wolfsburg : après le 5-1 essuyé à Dortmund, le champion 2009 compte 13 points sur 36. JACQUES SYS" Jouer contre nous ne doit vraiment pas être marrant. "Marco Reus, médian du Borussia Mönchengladbach.