En ce moment, de nombreux athlètes sont obligés de maintenir leur condition à la maison. Cuba n'échappe pas à la règle. C'est là qu'Alejandro López, un karatéka, s'entraîne sur le toit de sa maison, dans la capitale La Havane. Avec une vue imprenable.

En ce moment, de nombreux athlètes sont obligés de maintenir leur condition à la maison. Cuba n'échappe pas à la règle. C'est là qu'Alejandro López, un karatéka, s'entraîne sur le toit de sa maison, dans la capitale La Havane. Avec une vue imprenable.