Comme d'habitude, le calme règne sur la chaussée de Bruxelles, en cette fin de matinée maussade, à quelques jours de la première des trois confrontations prévues en janvier entre l'Union Saint-Gilloise et Malines, une en championnat et deux en demi-finale de la Coupe de Belgique. Un triptyque éprouvant pour les Bruxellois qui ne perturbe pas Philippe Bormans qui nous accueille, avec le sourire, au coeur du stade Marien.
...