Dimanche prochain à 15 heures, Strombeek disputera contre Roulers son premier match dans les installations du défunt RWDM. L'annonce officielle du déménagement est parue dans La Vie Sportive. A l'heure de mettre sous presse, aucun avis officiel n'a filtré du tribunal de première instance de Bruxelles siégeant en référé mais tout porte à croire que JohanVermeersch sera débouté dans son action en justice contre la Maison de...

Dimanche prochain à 15 heures, Strombeek disputera contre Roulers son premier match dans les installations du défunt RWDM. L'annonce officielle du déménagement est parue dans La Vie Sportive. A l'heure de mettre sous presse, aucun avis officiel n'a filtré du tribunal de première instance de Bruxelles siégeant en référé mais tout porte à croire que JohanVermeersch sera débouté dans son action en justice contre la Maison de Verre Le club de Molenbeek pourrait renaître de ses cendres en 2003-2004 mais sera alors obligé de recommencer en Provinciales, au plus bas de l'échelle. En attendant, la "fusion" est en bonne voie. Il ne s'agit que du changement de nom de Strombeek (battu dimanche à Deinze 3-0) qui garderait son matricule mais deviendrait évidemment FC Brussels au terme du présent championnat. Il bénéficierait ainsi de l'aide de la Région dès le début de la saison 2003 - 2004. L'idée d'un nouveau club bruxellois (pas uniquement molenbeekois) était dans l'air depuis un petit temps, Sport/Foot Magazine avait déjà évoquécette piste et souligné que les nombreuses et grandes sociétés de la région s'identifieraient plus facilement à l'appellation Brussels qu'à celle du RWDM. Sur cette lancée, Pierre Delahaye (ex-Standard) fut le premier à songer à une fusion avec Strombeek afin de repartir de D2. N'avait-il pas procédé plus ou moins de la même façon pour Tilleur et Liège. Il en parla à Eric De Prins, aux dirigeants de Strombeek et... Johan Vermeersch embraya avec sa force de persuasion et son dynamisme. Depuis Pierre Delahaye n'a plus été consulté. Il semble qu'il y ait convergence de vue concernant l'ébauche d'un organigramme pour le nouveau club. Johan Vermeersch n'en serait pas président, les postes importants restants aux mains de Strombeekois. L'ancien joueur et dirigeant du RWDM souhaiterait que Johan Boskamp dirige l'école des jeunes de la nouvelle entité. Mais le Bos gagne 25.000 euros par mois aux Emirats Arabes Unis. Le FC Brussels est d'autant plus incapable de payer un tel salaire que Strombeek aura une ardoise de 375.000 euros à la fin de la saison, sans compter les salaires des joueurs du RWDM (sauf s'ils sont payés par Vermeersch): cela signifie que le FC Brussels devra avoir une très solide politique financière pour tenir la route. (P. Bilic/ G. Lassoiec)