Double annonce politique le même jour. Ronaldinho a rejoint les rangs du Parti Républicain Brésilien, parti de droite. Il pourrait être candidat aux élections générales en octobre. Chez nous, Walter Baseggio se lance aussi. Il sera candidat sur la liste PS aux communales, à Tubize. " Il faut écouter tout le monde et s'aider ensemble " : l'histoire retiendra que c'est ça, la première punchline politique de Walt.

Les Louviérois se souviennent de L'Osteria d'Elsa, le resto autrefois dirigé par Enzo Scifo et tenu au quotidien par son frère, entre-temps décédé. L'expérience n'avait pas été un grand succès. Le site, en plein centre-ville, revit aujourd'hui. Il a été racheté par la RAAL, tout un symbole. SalvatoreCuraba, le businessman à la tête du club, recherche un directeur expérimenté pour l'établissement.

Stéphane Demol a lâché une bombe dans La DH : " On m'a proposé 1 million de francs pour falsifier un match des Diables. C'était 1 million en noir alors que la prime était de 35.000 francs brut. " Des primes de victoire à moins de 1.000 euros, allez expliquer ça aux Diables actuels.

Double annonce politique le même jour. Ronaldinho a rejoint les rangs du Parti Républicain Brésilien, parti de droite. Il pourrait être candidat aux élections générales en octobre. Chez nous, Walter Baseggio se lance aussi. Il sera candidat sur la liste PS aux communales, à Tubize. " Il faut écouter tout le monde et s'aider ensemble " : l'histoire retiendra que c'est ça, la première punchline politique de Walt. Les Louviérois se souviennent de L'Osteria d'Elsa, le resto autrefois dirigé par Enzo Scifo et tenu au quotidien par son frère, entre-temps décédé. L'expérience n'avait pas été un grand succès. Le site, en plein centre-ville, revit aujourd'hui. Il a été racheté par la RAAL, tout un symbole. SalvatoreCuraba, le businessman à la tête du club, recherche un directeur expérimenté pour l'établissement. Stéphane Demol a lâché une bombe dans La DH : " On m'a proposé 1 million de francs pour falsifier un match des Diables. C'était 1 million en noir alors que la prime était de 35.000 francs brut. " Des primes de victoire à moins de 1.000 euros, allez expliquer ça aux Diables actuels.