La Chaîne L'Equipe, la télé du quotidien français, l'a annoncé en fin de semaine passée : Belgique - Russie lui a permis de signer sa meilleure audience en prime time depuis le début de l'année. 555.000 téléspectateurs en moyenne et un pic à 730.000 personnes. Mieux que les Bleus.

C'est la guerre ouverte dans le Centre. Des communiqués assassins sont envoyés aux rédactions depuis quelques jours sur fond d'argent noir. L'UR La Louvière Centre, championne et adversaire de la RAAL de la même ville dans la même division, accuse le patron de la RAAL, Salvatore Curaba, de lui avoir envoyé des enquêteurs du SPF Finances et de se faire passer pour un chevalier blanc. L'URLC le traite de " corbeau " et de " donneur de leçons ".

Autre club concerné : les Francs Borains. Ils se déplaçaient à la RAAL le week-end passé. Comme lors de leur match de janvier 2018, ça a tourné en baston, destruction de matériel et tout ça. La conclusion du communiqué des Francs Borains : " Nous ne manquerons pas de vérifier si certains de nos joueurs ont été approchés avant le match par le T1 de la RAAL pour un entretien d'embauche pour la saison prochaine. "

La Chaîne L'Equipe, la télé du quotidien français, l'a annoncé en fin de semaine passée : Belgique - Russie lui a permis de signer sa meilleure audience en prime time depuis le début de l'année. 555.000 téléspectateurs en moyenne et un pic à 730.000 personnes. Mieux que les Bleus. C'est la guerre ouverte dans le Centre. Des communiqués assassins sont envoyés aux rédactions depuis quelques jours sur fond d'argent noir. L'UR La Louvière Centre, championne et adversaire de la RAAL de la même ville dans la même division, accuse le patron de la RAAL, Salvatore Curaba, de lui avoir envoyé des enquêteurs du SPF Finances et de se faire passer pour un chevalier blanc. L'URLC le traite de " corbeau " et de " donneur de leçons ". Autre club concerné : les Francs Borains. Ils se déplaçaient à la RAAL le week-end passé. Comme lors de leur match de janvier 2018, ça a tourné en baston, destruction de matériel et tout ça. La conclusion du communiqué des Francs Borains : " Nous ne manquerons pas de vérifier si certains de nos joueurs ont été approchés avant le match par le T1 de la RAAL pour un entretien d'embauche pour la saison prochaine. "