" No words... #goalkeeperfamily ", avec un smiley triste et un montage photos des jeunes dont il s'occupe à l'Académie du Standard : c'est ce qu'a posté Philippe Vande Walle sur Twitter. L'info est venue de Sud Presse : la direction du club lui a demandé de choisir...

" No words... #goalkeeperfamily ", avec un smiley triste et un montage photos des jeunes dont il s'occupe à l'Académie du Standard : c'est ce qu'a posté Philippe Vande Walle sur Twitter. L'info est venue de Sud Presse : la direction du club lui a demandé de choisir entre ses activités de consultant télé et son poste d'entraîneur. Vande Walle ira finalement jusqu'au bout de son contrat en juin puis sera libéré par le Standard. Verra-t-on prochainement des publicités virtuelles dans nos stades de foot ? Pour Dreamwall, l'entreprise carolo qui crée des studios et programmes de réalité augmentée ( RTBF, TF1,...), la technique serait possible. " On pourrait imaginer une montgolfière au logo de Proximus atterrir au coeur du stade ", explique Thibault Baras, directeur de l'entreprise. " Mais, actuellement, la législation ne le permet pas, contrairement à d'autres pays. " A l'initiative de Stéphane Pauwels, un All Star mettant aux prises personnalités médias et joueurs de basket aura lieu le 4 avril, avant Spirou Charleroi-Ostende, pour récolter des fonds en faveur du Télévie. De son côté, Jean-Michel Zecca va gravir le mont Ventoux à vélo en compagnie de 200 autres cyclistes (dont Laurent Haulotte, le chef sport). Il est possible de les accompagner dans ce challenge en s'inscrivant via https://televie.be/mont-ventoux/