Il fallait s'en douter : nos différents tops ont suscité pas mal de réactions. Question classements, d'abord, mais aussi question personnalités 'oubliées'. D'aucuns s'étonnent, par exemple, que du grand RSCA des années '60, formé de onze An...

Il fallait s'en douter : nos différents tops ont suscité pas mal de réactions. Question classements, d'abord, mais aussi question personnalités 'oubliées'. D'aucuns s'étonnent, par exemple, que du grand RSCA des années '60, formé de onze Anderlechtois pur jus, 4 noms seulement aient été retenus : Paul Van Himst, LaurentVerbiest, Wilfried Puis et Pierre Hanon. Et c'est vrai que, de cette équipe légendaire, plusieurs autres noms ont été cités, comme Georges Heylens surtout, Martin Lippens et JeanCornélis. Ils auraient à coup sûr fait partie d'une liste plus élargie, mais puisque 50 noms seulement pouvaient être retenus, ils ont échoué de justesse. Idem concernant les gardiens. Dans le top 50 belge, ils ne sont finalement que 4 : ThibautCourtois, Jean-Marie Pfaff, Michel Preud'homme et Christian Piot. Du côté de Liège, certains ne comprennent pas, par exemple, que Jean Nicolay n'ait pas été mentionné. Car il avait quand même été sacré Soulier d'Or autrefois. À ceux-là, on répondra que les mêmes doléances nous sont parvenues de Bruges à propos d'un autre gardien, pas cité non plus, alors qu'il figure aussi au palmarès du Soulier d'Or : Fernand Boone. On ne peut contenter tout le monde...