La période des transferts bat son plein en Ligue 1 et les clubs sont prêts à tout pour réussir leur mercato et arracher à la concurrence l'objet de tous les désirs. Ainsi, le transfert de l'attaquant de Lorient, André-Pierre Gignac a connu un épilogue pour le moins surprenant. Courtisé de longue date par Lille, Gignac avait accepté de rejoindre la métropole nordiste pour le prix de 4,5 millions d'euros et un salaire mensuel de 50.000 euros. Mais le lendemain, Gignac a répondu aux sirènes toulousaines.
...

La période des transferts bat son plein en Ligue 1 et les clubs sont prêts à tout pour réussir leur mercato et arracher à la concurrence l'objet de tous les désirs. Ainsi, le transfert de l'attaquant de Lorient, André-Pierre Gignac a connu un épilogue pour le moins surprenant. Courtisé de longue date par Lille, Gignac avait accepté de rejoindre la métropole nordiste pour le prix de 4,5 millions d'euros et un salaire mensuel de 50.000 euros. Mais le lendemain, Gignac a répondu aux sirènes toulousaines. Toulouse, qualifié pour la Ligue des Champions, lui aurait promis une prime à la signature et près de 100.000 euros de salaire mensuel. Gignac a donc signé pour le Téfécé. Pourtant, Lille, écoeuré, n'admet pas que Toulouse soit entré dans la danse après l'accord conclu entre le LOSC et le joueur. " Nous n'avions pas de contrats homologués par la Ligue mais nous avions un accord signé par le joueur et par son club ", explique le président lillois Michel Seydoux. La Ligue va devoir se pencher sur le cas et pourrait suspendre l'attaquant. Cependant, le cas n'est pas tellement isolé. A Saint-Etienne, Zoumana Camara et Bafé Gomis ne se sont pas rendus à la reprise, préférant le clash avec leur club pour arracher un transfert. " Normalement, ce type de pratique ne nous plaît guère ", reconnaissait dans L'Equipe Philippe Piat, le président du syndicat des joueurs français. " Mais c'est le système qui conduit les joueurs à agir ainsi ". Le bras de fer est parfois la seule solution trouvée par un joueur pour obtenir son bon de sortie. Lucien Aubey, le défenseur toulousain, a, lui, choisi les déclarations tapageuses dans la presse pour partir : " Moi, je veux partir. Cela fait huit ans que je suis là. Il faut que j'aille voir ailleurs. Ici, je stagne (...). On m'offre la Ligue des Champions mais je n'en veux pas. Je suis même prêt à reculer sportivement pour mieux avancer après ". Cependant, Aubey veut régler son transfert à l'amiable. " Je ne suis pas prêt à aller au clash ". STéPHANE DALMAT a signé un contrat de deux ans avec Sochaux. L'ancien médian de l'Inter et frère de celui de Mons, restait sur une saison difficile à Bordeaux. Par ailleurs, Teddy Richert, élu meilleur gardien de L1, a prolongé dans le Doubs jusqu'en 2011. GABRIEL TAMAS, le défenseur roumain du Celta Vigo (mais qui appartenait toujours au Spartak Moscou) a rejoint Auxerre qui s'est également renforcé en attirant le meilleur buteur de Ligue 2 en 2005-06, Jean-Michel Lesage (Le Havre). CAEN se renforce en défense avec la venue du Suédois Karl Svensson (23 ans) qui évoluait aux Glasgow Rangers. Par ailleurs, l'attaquant lensois, international tunisien, Issam Jemaa a été prêté un an. CORENTIN MARTINS, l'ancien médian d'Auxerre, est devenu directeur sportif de Brest (Ligue 2). GUY ROUX se voit bloqué à cause de son âge. Son transfert à Lens n'a pas été homologué par la Ligue, qui prévoit que l'on ne peut plus prendre place sur le banc après 65 ans. Or, Roux en a 68. Le président de la République Nicolas Sarkozy a dénoncé l'attitude de la Ligue. LUBOMIR FEJSA, jeune médian serbe de 18 ans qui évoluait à l'Hadjuk Kula, a signé au FC Metz. JON JONSSON, défenseur suédois de 24 ans, quitte Elfsborg pour Toulouse. LE PSG reste discret sur le marché. Paul Le Guen a affirmé sa volonté de garder un noyau de 24 membres. Or, pour la reprise, le groupe comprenait 30 unités. Il faut donc dégraisser avant d'acheter. Edouard Cissé ( notre photo) a compris le message et est parti. Tout comme Albert Baning, prêté à Sedan. Carlos Bueno et Fabrice Pancrate devraient les imiter. KARIM ZIANI, le talentueux meneur de jeu de Sochaux, international algérien, a signé un contrat de quatre ans avec Marseille. Pour sa sixième recrue estivale, l'OM a dépensé 8 millions d'euros. NANTES, descendu en Ligue 2, courtise assidûment Philippe Léonard. STéPHANE VANDE VELDE