SVEN VANTHOURENHOUT (Rabobank) a gagné le cross d'Otegem (Nat A) devant Sven Nys (Rabobank) et Tom Vannoppen (Mr. Bookmaker.com). En Coupe du Monde, à Lanarvilly (France), même podium dans un autre ordre : 1. Nys, 2. Vannoppen, 3. Vanthourenhout. SIX JOURS DE ROTTERDAM. Les Néerlandais ...

SVEN VANTHOURENHOUT (Rabobank) a gagné le cross d'Otegem (Nat A) devant Sven Nys (Rabobank) et Tom Vannoppen (Mr. Bookmaker.com). En Coupe du Monde, à Lanarvilly (France), même podium dans un autre ordre : 1. Nys, 2. Vannoppen, 3. Vanthourenhout. SIX JOURS DE ROTTERDAM. Les Néerlandais Robert Slippens et Danny Stam se sont imposés in extremis devant Bruno Risi et Kurt Betschart, à neuf points. Jimmi Madsen et Jacob Piil sont troisièmes, dans le même tour que les vainqueurs. Flanqué de Franco Marvulli, Iljo Keisse est quatrième à un tour. Tom Steels et Marco Villa sont sixièmes à huit tours. PARIS-ROUBAIX : ASO, l'organisateur, a éliminé la zone d'Arenberg, trop dangereuse à cause de la couche graisseuse qui s'est accumulée au fil des années. Le passage avait déjà été interdit en 1974 puis réintégré en 1984, en descente. La décision n'est pas définitive. Le 10 avril, les coureurs emprunteront un parcours légèrement différent, avec quelques nouveaux tronçons de pavés pour un total de 53,2 km ! LE GP EDDY MERCKX disparaît, victime de la surcharge du calendrier et de son coût. Eddy Merckx collaborera peut-être à l'organisation de Paris-Bruxelles. FRANS DE COCK, le patron de Quick Step, conserve sa confiance à Patrick Lefevere : " Il a toujours obtenu de bons résultats avec mon argent. Pourquoi m'occuperais-je de l'équipe ? Il serait grave que Lefevere laisse tomber Johan Musseuw. Nous réfléchissons aux possibilités ", a-t-il déclaré à Het Laatste Nieuws. MARC WAUTERS (36 ans), a annoncé lors de la présentation de Rabobank qu'il n'avait pas envie de raccrocher. " Je conserve mon rôle de soldat. Je ferai de mon mieux pour aider l'équipe à connaître le succès. Comme toujours, je pourrai tenter ma chance à Paris-Roubaix. Toute l'équipe se battra pour moi ". JAN VERSTRAETEN, chez Saey-Deschacht jusqu'à l'affaire Berden, a signé chez Fidea jusqu'en août 2006. Selon un accord avec son employeur, il aurait renoncé à son salaire du 15 janvier au 31 mars, mais on murmure que Saey aurait renié cet accord verbal. par Loes Geuens