Boussoufa, Dirar, Amrabat... La plupart des titulaires des derniers matchs sont trentenaires. Où est la relève ?

Carcela : Il y a de très bons jeunes marocains, mais ils ne sont pas mûrs. Et puis les "anciens" ...

Carcela : Il y a de très bons jeunes marocains, mais ils ne sont pas mûrs. Et puis les "anciens" ont encore largement le niveau pour tenir leur place. Mbark Boussoufa est toujours aussi bon et il court comme s'il avait 18 ans. Carcela : Ça a été un tournoi constructif, mais les conditions africaines de jeu ne nous aident pas : les terrains sont horribles. Pour moi, si le Maroc évoluait à l'EURO, il serait champion ! On a un jeu technique qui ne correspond pas du tout au football.