Sébastien Boueilh ? Pas le genre de gars à qui on a envie de chercher des problèmes. Trapu, musculature saillante, une centaine de kilos pour environ un mètre 80... Un vrai gabarit d'armoire à glace. Normal quand on est talonneur en rugby. Pourtant, cet ancien joueur français a vécu un véritable drame récemment raconté dans son livre : Le colosse aux pieds d'argile (235 pages, Editions Michel Lafon). De onze à seize ans, il a été violé par un membre de sa famille. Un gars en apparence sympathique à qui on aurait donné le bon Dieu sans confession. Boueilh a été détruit par ces graves agressions et a ensuite perdu pied (alcool, jeux). Jusqu'au jour où il s'est rendu compte que d'autres jeunes avaient été victimes de cette personne. 18 ans plus tard, il a porté plainte contre son agresseur. Une prise de parole salutaire, mais qui n'a pas été simple et qui a même fait naître des complications au sein de sa famille. Finalement, justice a été rendue, avec une condamnation à la prison pour son bourreau. Boueilh aurait pu en rester là. Mais il a rendu publique son histoire pour mettre en lumière une réalité encore trop taboue dans le monde du sport. Des scandales font régulièrement la Une de l'actualité (la gymnastique aux États-Unis, avec notamment la médaillée olympique Simone Biles, le patinage artistique en France,...) sans provoquer de changement en profondeur. Boueilh a créé une association qui vient en aide aux victimes et multiplie les apparitions médiatiques. Il donne des conférences (écoles, clubs de sport,...) pour raconter son histoire, expliquer aux enfants ce que des adultes n'ont pas le droit de leur faire alors que la majeure partie des prédateurs sont des proches. Il s'est même rendu en prison pour sensibiliser des personnes coupables de pédophilie ! Le combat d'une vie pour éviter que d'autres " colosses " comme lui ne prennent " 18 ans ferme de silence... "

Sébastien Boueilh ? Pas le genre de gars à qui on a envie de chercher des problèmes. Trapu, musculature saillante, une centaine de kilos pour environ un mètre 80... Un vrai gabarit d'armoire à glace. Normal quand on est talonneur en rugby. Pourtant, cet ancien joueur français a vécu un véritable drame récemment raconté dans son livre : Le colosse aux pieds d'argile (235 pages, Editions Michel Lafon). De onze à seize ans, il a été violé par un membre de sa famille. Un gars en apparence sympathique à qui on aurait donné le bon Dieu sans confession. Boueilh a été détruit par ces graves agressions et a ensuite perdu pied (alcool, jeux). Jusqu'au jour où il s'est rendu compte que d'autres jeunes avaient été victimes de cette personne. 18 ans plus tard, il a porté plainte contre son agresseur. Une prise de parole salutaire, mais qui n'a pas été simple et qui a même fait naître des complications au sein de sa famille. Finalement, justice a été rendue, avec une condamnation à la prison pour son bourreau. Boueilh aurait pu en rester là. Mais il a rendu publique son histoire pour mettre en lumière une réalité encore trop taboue dans le monde du sport. Des scandales font régulièrement la Une de l'actualité (la gymnastique aux États-Unis, avec notamment la médaillée olympique Simone Biles, le patinage artistique en France,...) sans provoquer de changement en profondeur. Boueilh a créé une association qui vient en aide aux victimes et multiplie les apparitions médiatiques. Il donne des conférences (écoles, clubs de sport,...) pour raconter son histoire, expliquer aux enfants ce que des adultes n'ont pas le droit de leur faire alors que la majeure partie des prédateurs sont des proches. Il s'est même rendu en prison pour sensibiliser des personnes coupables de pédophilie ! Le combat d'une vie pour éviter que d'autres " colosses " comme lui ne prennent " 18 ans ferme de silence... "