TACTIQUE

Marco Rose n'est pas d'un naturel attentiste. L'ancien défenseur, âgé de 44 ans, a grandi à Leipzig et a travaillé au RB Salzbourg de 2017 à 2019. Durant sa deuxième saison, il a remporté l'UEFA Youth League avec le club autrichien, en prenant la mesure d'adversaires réputés, tels que Manchester City, le PSG (5...

Marco Rose n'est pas d'un naturel attentiste. L'ancien défenseur, âgé de 44 ans, a grandi à Leipzig et a travaillé au RB Salzbourg de 2017 à 2019. Durant sa deuxième saison, il a remporté l'UEFA Youth League avec le club autrichien, en prenant la mesure d'adversaires réputés, tels que Manchester City, le PSG (5-0), l'Atlético de Madrid, Barcelone ou encore Benfica. En l'engageant, 'Gladbach espère revivre son époque de gloire des années 70 (cinq titres et deux Coupes de l'UEFA). Rose procède en 4-2-3-1, à l'instar de son modèle, Jürgen Klopp, qui a été son entraîneur à Mayence. Il exige du dynamisme et de la passion de ses footballeurs, en s'appuyant sur un certain nombre de paramètres. L'équipe doit abattre au moins 120 kilomètres et piquer 200 sprints par match, par exemple. Le gardien suisse Yann Sommer est capitaine. Il assure la stabilité défensive de l'équipe avec Matthias Ginter et Nico Elvedi, tandis que Lars Stindl, Patrick Herrmann, Marcus Thuram, Alassane Pléa et/ou Breel Embolo se chargent d'animer l'attaque. Comme son père, Lilian Thuram, l'attaquant Marcus Thuram (23 ans), transféré en juillet 2019 de Guingamp pour neuf millions, lutte contre le racisme. Fin mai, contre l'Union Berlin, il a fêté ses buts en rendant hommage à George Floyd. Thuram s'est agenouillé, imitant Colin Kaepernick, pour protester contre les discriminations et les violences policières. À côté du rapide Pléa, Thuram est particulièrement dangereux dans le rectangle. Grand (1m92), il a le sens du but et est très dynamique. Un bourreau pour les défenses.