TACTIQUE

Le Borussia Dortmund est un régal pour les amateurs neutres de football, car son entraîneur suisse, Lucien Favre, qui a une troisième chance d'obtenir le titre, dispose d'un mélange de jeunes talents internationaux, comme le médian anglais Jude Bellingham (17 ans) ou l'Américain Giovanni Reyna, de classe p...

Le Borussia Dortmund est un régal pour les amateurs neutres de football, car son entraîneur suisse, Lucien Favre, qui a une troisième chance d'obtenir le titre, dispose d'un mélange de jeunes talents internationaux, comme le médian anglais Jude Bellingham (17 ans) ou l'Américain Giovanni Reyna, de classe pure, comme l'avant norvégien Erling Haaland, et d'expérience, avec le capitaine Marco Reus et le Diable rouge Axel Witsel. L'équipe mise sur des flancs très rapides et beaucoup de créativité. Pour que le puzzle se mette en place, il faut y ajouter de l'abattage. Le Borussia a donc transféré notre compatriote Thomas Meunier pour remplacer Achraf Hakimi, parti à l'Inter. Il doit former un duo avec Jadon Sancho à droite. De l'autre côté, Dortmund aligne Raphaël Guerreiro et Thorgan Hazard. Dortmund essaie de démanteler l'organisation adverse par un jeu rapide de combinaisons. Un système idéal pour le médian brésilien Reinier (18 ans), que le Real Madrid loue pour deux ans au club de la Ruhr.Michael Zorc, le directeur sportif, était catégorique en août : il demandait 120 millions pour l'ailier droit de vingt ans. Manchester United a proposé cent millions pour l'international anglais (treize caps), transféré en août 2017 pour 7,85 millions de Manchester City. Sancho, dont les parents sont originaires de la Trinité & Tobago, a obtenu une augmentation et un nouvau contrat au BVB, valable jusqu'en 2023. La saison passée, le vif et explosif ailier a été l'auteur de 17 buts et seize assists en 32 matches de Bundesliga.