Fondé en 1881
...

Fondé en 1881 Président : Jean-Louis Triaud Stade : Jacques Chaban-Delmas (34.200 places) Site : www.girondins.com Transfert le plus cher de tous les temps : Yoann Gourcuff (15 millions d'euros, Milan, 2009) Palmarès : 6 titres, 3 Coupes de France Saison passée en CL : qualifié pour les 16es de finale de la C3 après la phase des poules de la CL Parcours de qualification : automatique Les Girondins ont versé 15 millions pour conserver le meneur, que Milan leur louait. Meilleur joueur de la dernière Ligue 1 (12 buts, dix assists), il a aussi conquis ses galons en équipe nationale. Le régisseur conserve les pieds sur terre malgré sa percée fulgurante - on le compare déjà à Zidane. Qu'il dribble ou qu'il ajuste un tir des 30 mètres, il est un rêve pour tout entraîneur, selon Laurent Blanc.Les Girondins se considèrent comme des outsiders. Laurent Blanc a une vision tranchée : " On a des problèmes quand on ne surprend pas l'adversaire tactiquement, surtout sur la scène internationale. " Lors de la dernière édition de la Ligue des Champions, l'entraîneur a parfois aligné un seul avant. En principe, il fait appel à un quatuor défensif en ligne et à deux médians axiaux, le régisseur Yoann Gourcuff derrière un ou deux avants et Alou Diarra devant la défense. Le Brésilien Wendel, à gauche,a un tir précis et puissant. L'Argentin FernandoCavenaghi est un attaquant de rectangle mais n'est pas toujours aligné en Ligue des Champions. L'équipe n'a déploré qu'un départ, celui de Diawara à l'OM. L'embauche du gardien Carrasso comble une lacune. Cependant, le noyau n'est pas assez large. La défense n'a pas le format de la LC, surtout dans l'axe, peu chevronné, tandis que les arrières latéraux ne sont pas des éléments de premier plan. L'entrejeu dépend trop de Gourcuff et l'attaque manque de punch. Laurent Blanc FRA 19/11/1965 Il ne dévoile jamais sa satisfaction. L'ancien champion du monde a ses raisons : il a attendu quatre ans avant de recevoir sa chance comme entraîneur, une éternité pour ce père de trois enfants qui a frappé en vain à la porte de la Fédération française, d'Auxerre puis de Monaco. Il a enfin débuté l'été 2007 à Bordeaux, qu'il a conduit à la deuxième place d'emblée puis au titre l'année suivante. " J'ignorais que je réussirais aussi vite mais j'étais convaincu de mes méthodes. Lippi et Ferguson m'ont beaucoup appris quand j'ai joué sous leurs ordres. " Plus manager qu'entraîneur, il parle beaucoup à ses joueurs et s'intéresse à l'aspect humain. Souple, il compose son équipe match par match : " L'essentiel est d'être imprévisible. "