ANALYSE POINTS FORTS

Les Allemands ont puisé dans leurs poches pour enrôler Jai Hindley, Sergio Higuita et Aleksandr Vlasov, des grimpeurs d'environ 25 ans, tous un cran en-dessous de l'élite absolue, mais dotés d'une marge de progression. Ils ont récupéré Sam Bennett, libéré par Patrick Lefevere. Ce sont là quatre transferts intéressants, qui doivent conférer des couleurs à la première saison post- Sagan. BORA-Hansgrohe, qui dispose d'une cellule de scouting très active, regorge également d'excellents jeunes. Le grand talent Lennard Kämna a été en proie à des problèmes mentaux, mais aurait retrouvé l'envie de pédaler.
...

Les Allemands ont puisé dans leurs poches pour enrôler Jai Hindley, Sergio Higuita et Aleksandr Vlasov, des grimpeurs d'environ 25 ans, tous un cran en-dessous de l'élite absolue, mais dotés d'une marge de progression. Ils ont récupéré Sam Bennett, libéré par Patrick Lefevere. Ce sont là quatre transferts intéressants, qui doivent conférer des couleurs à la première saison post- Sagan. BORA-Hansgrohe, qui dispose d'une cellule de scouting très active, regorge également d'excellents jeunes. Le grand talent Lennard Kämna a été en proie à des problèmes mentaux, mais aurait retrouvé l'envie de pédaler. Le 7 octobre 2021 a été un jour de fête pour BORA-Hansgrohe. Le sprinteur britannique Matthew Walls (23 ans) s'est adjugé la semi-classique italienne Gran Piemonte et 500 kilomètres plus à l'Est, Jordi Meeus a battu Arnaud Démare à Paris-Bourges. Des sprinteurs qui remportent des courses ardues, c'est intéressant! La presse, en quête d'un nouveau Remco, a été excessive dans les articles consacrés à Cian Uijtdebroeks, mais la Belgique peut quand même se réjouir de l'éclosion d'un nouveau spécialiste des tours. Le polyvalent Giovanni Aleotti se place surtout au service de ses coéquipiers, au printemps de sa carrière. Un pessimiste dirait que l'équipe va collecter les accessits, mais récolter peu de victoires. Bennett doit modifier cette perception, mais l'Irlandais a ses problèmes. Lefevere accepte aisément que des coureurs poursuivent ailleurs leur carrière, mais la manière dont le sprinteur a forcé son départ a laissé des traces. De toute façon, c'est un transfert dingue. Bennett s'est plaint pendant des années d'être mésestimé par BORA, mais il y revient. Le leader des courses pavées, Nils Politt n'est pas Sagan, même si Sagan n'est plus ce qu'il était il y a cinq ans. BORA-Hansgrohe délègue une fameuse équipe au Giro. En principe, Wilco Kelderman et Hindley se partagent le leadership, mais BORA espère que Kämna et Emanuel Buchmann retrouveront leurs sensations. Vlasov, nouveau venu, est le chef de file au Tour de France, où Bennett veut prouver qu'il est le plus rapide. Cette équipe a déjà été brillante dans les courses par étapes d'une semaine. MaxSchachmann a un énorme potentiel, tout comme Felix Großschartner et Patrick Konrad. Suite au départ de Sagan et de ses lieutenants, BORA-Hansgrohe s'intéresse un peu moins aux classiques pavées. Shane Archbold (Deceuninck - Quick-Step), Sam Bennett (Deceuninck - Quick-Step), Marco Haller (Bahrain Victorious), Sergio Higuita (EF Education - Nippo), Jai Hindley (Team DSM), Jonas Koch (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux), Luis-Joe Lührs (Junior), Ryan Mullen (Trek-Segafredo), Cian Uijtdebroeks (Junior), Danny van Poppel (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux), Aleksandr Vlasov (Astana - Premier Tech) Pascal Ackermann (UAE Team Emirates), Erik Baska (Dukla Banska Bystrica), Maciej Bodnar (TotalEnergies), Marcus Burghardt (? ), Daniel Oss (TotalEnergies), Juraj Sagan (TotalEnergies), Peter Sagan (TotalEnergies), Andreas Schillinger (arrêt), Michael Schwarzmann (Lotto Soudal), Rüdiger Selig (Lotto Soudal)