D aniel Van Buyten est considéré comme le septième meilleur défenseur de Bundesliga, toutes nationalités confondues. Un classement qui met le capitaine de Hambourg bien mieux en vue que la façon dont on le traite chez les Diables Rouges. Il fut réserviste lors du dernier match contre la Serbie & Montenegro !
...

D aniel Van Buyten est considéré comme le septième meilleur défenseur de Bundesliga, toutes nationalités confondues. Un classement qui met le capitaine de Hambourg bien mieux en vue que la façon dont on le traite chez les Diables Rouges. Il fut réserviste lors du dernier match contre la Serbie & Montenegro ! Mais l'équipe nationale belge n'en est pas à un paradoxe près, évidemment. Et dire que l'Union belge reste sur sa position : " Le coach n'a rien à se reprocher... ", " D'ailleurs, il est toujours soutenu par les joueurs... " On verra. Une chose est sûre : Van Buyten est l'un de ces joueurs belges que trop de gens sous-estiment dans notre pays, à commencer par l'entraîneur fédéral qui n'éprouve pourtant aucun problème à favoriser d'autres exilés. Mais on verra très rapidement comment les choses tourneront à la tête des Diables. Si rien ne change, ce sera mal ou encore plus mal... Par rapport au double mètre de Froidchappelle, il ne faut pas se leurrer : il n'y a qu'un joueur en équipe nationale qui pourrait atteindre son niveau en Bundesliga au stopper : l'inévitable Vincent Kompany à qui rien ne fait peur et à qui l'avenir ouvre tout grands les bras, que ce soit en Catalogne ou ailleurs. Le Bruxellois a d'ailleurs, malgré son jeune âge, été choisi par notre magazine pour emmener son Top 100 du foot belge de l'année nouvelle. Le critère pour y figurer est de posséder une influence sur la manière dont le ballon rond vit chez nous. On y retrouve donc, comme il y a un an lors de notre premier Top 100, tout ce que le royaume compte de joueurs, coaches, dirigeants, commerciaux et pontes de la communication télévisuelle. Vous aurez remarqué qu'on n'y reprend aucun représentant de la presse écrite ou radio. Mais c'est bien normal puisque ces médias sont ceux qui se chargent de la critique de l'actualité footballistique et qu'il n'est pas de bon ton de s'octroyer des cotes ! Qu'on nous comprenne bien néanmoins : le Top 100 n'a pas été imaginé pour casser les acteurs du foot belge mais û bien au contraire û pour les encourager à travailler encore mieux dans leur secteur. Bien sûr, on manque d'expérience quant aux réactions puisqu'il ne s'agit que de notre deuxième expérience en la matière. Mais, convaincus de la justesse et de la pertinence de ce classement national, nous ne relèverons même pas les paroles de mauvaise humeur de l'un ou l'autre " frustré du Top ". Car, comme l'an dernier, il y en aura certainement. Désolé Messieurs (il n'y a pas une seule dame parmi vous !), si on joue sur la plus belle scène sportive belge, il faut savoir qu'une telle visibilité peut être cruelle. Et on ne lance de tomates à personne, quand même !par John BaeteQui, à part Kompany, leader de notre Top 100, pourrait FAIRE AUSSI BIEN QUE VAN BUYTEN à Hambourg ?