A part Mons, le marché n'a pas été très ouvert et on peut dire qu'à l'heure actuelle, les Montois sont dans le bon puisqu'ils ont récolté trois points de plus en trois matches que durant tout le premier tour. Et on peut affirmer que leurs concurrents directs au maintien n'ont pas fait preuve de la même activité et s'exposent aux pires problèmes lors du deuxième tour.
...

A part Mons, le marché n'a pas été très ouvert et on peut dire qu'à l'heure actuelle, les Montois sont dans le bon puisqu'ils ont récolté trois points de plus en trois matches que durant tout le premier tour. Et on peut affirmer que leurs concurrents directs au maintien n'ont pas fait preuve de la même activité et s'exposent aux pires problèmes lors du deuxième tour. Le mercato a évidemment ses bons côtés avec la possibilité pour les clubs de réagir face à une situation précaire. Mais, je pense sincèrement que le nombre de transactions devrait être limité par club : quatre départs et quatre arrivées me semblent être un quota raisonnable. Cela obligerait les clubs à un peu plus réfléchir à leurs achats durant la période estivale des transferts. Quand on voit que Mons vient de changer complètement son équipe pour la deuxième fois consécutive durant le mercato d'hiver, on n'ose imaginer ce qui se passerait si la FIFA limitait les transferts durant cette seconde période. Je pense également que les dates du mercato sont mal choisies et que le marché devrait être ouvert du 1er au 31 décembre afin de ne pas fausser le deuxième tour : de la sorte, les équipes s'affronteraient avec les mêmes effectifs durant la seconde partie de la saison. De plus, les nouveaux joueurs ne pourraient être alignés qu'à partir du premier janvier. Pour l'instant, des transferts peuvent être réalisés fin janvier lorsque trois ou quatre matches ont déjà été disputés. Dans les divisions inférieures, le championnat peut être un peu faussé par l'arrivée massive de joueurs au mercato. D'autant plus que le calendrier est bouleversé et que la 11e journée de championnat est le match retour de la première journée. Ce que Namur vient de faire en D3B, avec l'arrivée de sept nouveaux joueurs, dans le but avoué d'essayer de gagner la troisième tranche, ne devrait pas être toléré par les règlements. Tout le monde se plaint, à raison, que depuis de nombreuses années, les joueurs n'ont plus l'amour de leurs couleurs et le respect de leur club mais on peut aussi affirmer que certaines équipes traitent leurs joueurs comme de vulgaires marchandises et brûlent ce qu'ils ont adoré sur le bûcher du manque de résultats. Si le mercato peut servir aux joueurs et aux clubs à trouver leur bonheur, alors, j'applaudis des deux mains. Ce n'est malheureusement pas toujours le cas... Réponse en fin de saison ! Etienne DelangreOn devrait CHANGER les dates et LIMITER le nombre de transactions