Le troisième but du succès 6-2 contre le Cercle samedi illustre parfaitement les qualités du médian et de l'avant de Zulte Waregem. Théo Bongonda a usé de sa vitesse et de sa technique pour dépasser un défenseur sur le flanc gauche avant de délivrer une passe millimétrée dans le rectangle, où Hamdi Harbaoui a repris le ballon et marqué en un temps.
...

Le troisième but du succès 6-2 contre le Cercle samedi illustre parfaitement les qualités du médian et de l'avant de Zulte Waregem. Théo Bongonda a usé de sa vitesse et de sa technique pour dépasser un défenseur sur le flanc gauche avant de délivrer une passe millimétrée dans le rectangle, où Hamdi Harbaoui a repris le ballon et marqué en un temps. Le Tunisien allait encore trouver le chemin des filets à deux reprises, comme le Belge. Ensemble, ils ont inscrit dix des quinze buts de l'Essevee en PO2. Ajoutez-y leurs buts en championnat régulier (18 et 8) et vous arrivez à un total de 36 buts sur les 64 marqués jusqu'à présent par le club (56%). Leur bilan est encore plus impressionnant quand on tient compte des assists et des préassists : 2 + 6 pour Harbaoui, 8 + 5 pour Bongonda, soit un total de dix assists et de onze préassists. Le duo est donc impliqué dans 48 des 64 goals de Zulte Waregem, soit 75%. Bongonda et Harbaoui ont été impliqués de concert à douze reprises : le Belge via trois assists et deux préassists pour le Tunisien, plus trois penalties, que l'avant a concrétisés. À son tour, Bongonda a marqué quatre de ses treize buts grâce à une passe d'Harbaoui. Souvent, leurs actions ont rapporté des points : jusqu'à présent, Zulte Waregem a gagné 29 unités sur 54 dans les 18 matches durant lesquels Harbaoui a inscrit un but (23), donné un assist (deux) ou un préassist (six), soit 56%. Bongonda a été déterminant dans 19 joutes, via treize buts, huit assists et cinq préassists pour 29 points sur 57 (51%). 10 de ces matches ont été joués après la douzième journée de championnat. Le Belge de 23 ans s'est donc bien ressaisi, après un début de saison mou. Son sursaut lui vaudra, à lui comme à son club, un transfert lucratif. Et peut-être Harbaoui, âgé de 34 ans, remportera un troisième titre de meilleur buteur, grâce à cette entente, pour autant que le Tunisien parvienne à devancer AllySamatta (KRC Genk, 22 buts). Il serait le premier à y parvenir depuis Josip Weber au début des années '90.