L'Inter a bien entamé le championnat. Il s'est imposé 2-3 à la Fiorentina. Au bout d'une heure, le match semblait joué quand ZlatanIbrahimovic a signé le 3-0 mais deux buts de Luca Toni ont fait trembler l'Inter jusqu'à la dernière seconde de jeu. Normalement, l'Inter devrait s'emparer du titre, qui serait son premier depuis 1989. Il a certes hérité du sacre de la Juventus la saison passée mais aux yeux de Massimo Moratti, il ne compte pas.
...

L'Inter a bien entamé le championnat. Il s'est imposé 2-3 à la Fiorentina. Au bout d'une heure, le match semblait joué quand ZlatanIbrahimovic a signé le 3-0 mais deux buts de Luca Toni ont fait trembler l'Inter jusqu'à la dernière seconde de jeu. Normalement, l'Inter devrait s'emparer du titre, qui serait son premier depuis 1989. Il a certes hérité du sacre de la Juventus la saison passée mais aux yeux de Massimo Moratti, il ne compte pas. La Juventus est en Série B, Milan a commencé avec un handicap de huit points, la Lazio en compte onze et la Fiorentina 15. Selon ses habitudes, Massimo Moratti a investi beaucoup. Aucun autre club européen n'a dépensé autant. Moratti a acquis la révélation de l'équipe championne du monde, l'arrière gauche FabioGrosso. Autres nouveaux en défense Maicon (Monaco) et Maxwell (ex-Ajax, acheté il y a un an par l'Inter mais loué à Empoli). L'Inter a transféré le médian OlivierDacourt de l'AS Rome et PatrickVieira vient de la Juventus. En attaque aussi, l'Inter a fait ses emplettes à la Juve. Ibrahimovic a coûté 24 millions HernanCrespo vient de Chelsea. LuisFigo doit les approvisionner. L'entraîneur Roberto Mancini a doublé tous les postes. Indice de la force du noyau, lors de la première journée, Adriano et Materazzi, champion du monde, ne figuraient pas dans le onze de base. L'année dernière, Materazzi n'était d'ailleurs pas titulaire à part entière non plus. Quand il jouait, il était souvent le seul Italien de l'équipe. Cela a changé, avec le transfert de Grosso et le retour dans le but de FrancescoToldo. Il y a une mauvaise nouvelle : le décès de la légende du club, Giacinto Facchetti (64 ans). Il était devenu président du club le 5 janvier 2004. Il est décédé d'une tumeur au cerveau qui n'a été détectée qu'il y a quatre mois. Facchetti a été un joueur à la fois physique et élégant. Il a été le premier défenseur latéral à monter. Il a disputé 476 matches de championnat, 85 joutes de Coupe et 73 matches européens pour l'Inter de 1961 à 1978. Il a été sacré champion à quatre reprises et a gagné deux fois la Coupe des Clubs champions. Aucun autre arrière n'a marqué autant en Série A : 59 buts. Avec l'équipe nationale, il a été champion d'Europe en 1968. Il a joué 94 matches dont 70 avec le brassard. Seuls Paolo Maldini (126), Dino Zoff et Fabio Cannavaro se sont produits plus souvent pour la Squadra. ÉQUIPE NATIONALE. Suite à sa défaite 3-1 à Paris (but de Gilardino), l'Italie ne compte qu'un point et accuse donc cinq unités de retard sur la France et l'Ecosse. Elle doit à tout prix battre l'Ukraine le 7 octobre pour conserver ses chances de qualification. Elle n'a encore gagné aucun des trois matches disputés sous la houlette de Roberto Donadoni. Celui-ci se fait fort de convaincre Francesco Tottide rejouer immédiatement. L'avant avait annoncé vouloir retrouver la plénitude de ses moyens et n'effectuer son retour qu'au printemps. LE TORINO a limogé son coach avant même la première journée de championnat. Malgré la promotion de son équipe, Gianni De Biasi(50 ans) a été renvoyé à cause d'une préparation décevante. Il est remplacé par Alberto Zaccheroni, ex-entraîneur d'Udinese, de Milan, de la Lazio et de l'Inter. Zaccheroni était sans club depuis deux ans. Le Torino, en faillite il y a un an, a enrôlé onze joueurs pour douze millions. MILAN a offert un contrat de cinq ans à deux valeurs sûres, le médian champion du monde Andrea Pirloet l'arrière gauche géorgien Kaladze. SÉRIE B. Lors du premier match de championnat, la Juventus, qui alignait GianluigiBuffon, Alessandro Del Pieroet PavelNedved, a réalisé un nul 1-1 à Rimini. Walter Baseggioet Trévise se sont inclinés 4-2 au Napoli devant 40.000 personnes. Jean-François Gilletet Bari ont été battus 3-2 par Crotone . G. FOUTRÉ