Lundi 13 novembre. Les Espoirs belges s'entraînent en toute discrétion sur le terrain de Zuun, club de P2 brabançonne, pour ne pas abîmer la pelouse du stade Edmond Machtens chère à JohanVermeersch. Deux journalistes sont présents. A l'issue de la séance, ils interviewent Jean- FrançoisdeSart, le sélectionneur, ainsi que Mar...

Lundi 13 novembre. Les Espoirs belges s'entraînent en toute discrétion sur le terrain de Zuun, club de P2 brabançonne, pour ne pas abîmer la pelouse du stade Edmond Machtens chère à JohanVermeersch. Deux journalistes sont présents. A l'issue de la séance, ils interviewent Jean- FrançoisdeSart, le sélectionneur, ainsi que MarouaneFellaini et MohammedMessoudi, les deux joueurs belgo-marocains de la sélection. Logique, puisque les deux journalistes en question appartiennent à la télévision marocaine, venue spécialement du Maroc pour l'occasion. La presse belge ? Aux abonnés absents ! Certes, ce n'était qu'un match amical que nos Espoirs allaient disputer le lendemain, mais tout de même. Nos confrères se sont étonnés de cette indifférence vis-à-vis d'une sélection qui va tout de même participer au Championnat d'Europe de la catégorie, en juin prochain. " Si une chaîne belge s'était intéressée au match, on l'aurait retransmis en direct au Maroc ", explique le journaliste. " Mais comme ce n'était pas le cas, on a dû se contenter de brèves images et d'interviews réalisées nous-mêmes. On pouvait difficilement amener dix caméras et autant de cameramen avec nous ". Si vous voulez revivre l'épopée de la Coupe du Monde en Allemagne, TF1 Video sort demain un coffret de 3 DVD reprenant tous les buts, les meilleurs moments et le match France-Brésil. On se demande vraiment pourquoi la finale entre les Bleus et l'Italie n'y figure pas... Les médias n'auront pas fait mieux que les pros. En marge de Belgique-Pologne de mercredi dernier, se tenait sur une rencontre entre journalistes de ces deux pays sur le terrain d'entraînement des Diables à Crainhem. Résultat final : 2-3. Menés 0-3 à la pause, nos journalistes auront réduit la marque par Jean-Marc Ghéraille ( La Capitale) et Christophe Berti ( Le Soir) . Alexandre Charlier, le spécialiste de la revue de presse de l'émission Studio 1 sur la RTBF, est l'heureux papa d'une petite Lola. Le bébé est entré au jeu il y a une quinzaine de jours et est auteur d'un bon début de match. Félicitations aux deux coaches qui se portent bien aussi !