Le feuilleton Joaquin a officiellement pris fin le lundi 28 août, le joueur ayant satisfait aux tests physiques passés le dimanche soir à 19 h. Le médian renforcera donc l'attaque de Valence, en principe pour six ans. Le nom de l'international (42 sélections) revient systématiquement à la charge à chaque période de transfert. D'un côté, la direction du Betis est consciente qu'il s'agit-là d'un des joueurs pouvant lui ramener un montant intéressant et de l'autre, le joueur en a assez d'entendre ses dirigeants lui promettre qu'ils vont bâtir une grande équipe. Jusqu'ici, le médian andalou a dû se contenter d'une Coupe du Roi en 2005. A 25 ans, Joaquin, qui n'a connu qu'un seul club (il est arrivé en équipe Première, il y a six ans alors que le club militait en D2), a préféré partir.
...

Le feuilleton Joaquin a officiellement pris fin le lundi 28 août, le joueur ayant satisfait aux tests physiques passés le dimanche soir à 19 h. Le médian renforcera donc l'attaque de Valence, en principe pour six ans. Le nom de l'international (42 sélections) revient systématiquement à la charge à chaque période de transfert. D'un côté, la direction du Betis est consciente qu'il s'agit-là d'un des joueurs pouvant lui ramener un montant intéressant et de l'autre, le joueur en a assez d'entendre ses dirigeants lui promettre qu'ils vont bâtir une grande équipe. Jusqu'ici, le médian andalou a dû se contenter d'une Coupe du Roi en 2005. A 25 ans, Joaquin, qui n'a connu qu'un seul club (il est arrivé en équipe Première, il y a six ans alors que le club militait en D2), a préféré partir. En fait, l'accord était déjà prêt une semaine plus tôt mais au moment d'apposer sa signature, ManuelRuizdeLopera, le président du Betis, se rétracta parce qu'il estimait ne pas avoir toutes les garanties de paiement (25 millions). Il s'agit du deuxième transfert le plus onéreux de la saison pour la Liga après les 26 millions d'euros versés par le Real Madrid à Lyon pour MahamadouDiarra. Acheté 6,5 millions à Dortmund, le médian international allemand DavidOdonkor, aura la tâche de faire oublier Joaquin, le chouchou des supporters du Betis. L'autre affaire concerne Ricardo Oliveira. Le Brésilien était annoncé depuis longtemps à l'AC Milan alors que son transfert n'a été entériné qu'en dernière minute. Conscient que Milan, suite aux échecs dans les affaires Hernan Crespo, ZlatanIbrahimovic, DidierDrogba et DavidTrezeguet, tenait absolument à engager Oliveira, le président de Lopera a relancé l'affaire chaque fois que celle-ci était près de la conclusion. La première fois, il a estimé que les 14 millions accordés par le club italien n'étaient pas suffisants dans la mesure où le Zenit Saint-Pétersbourg avait proposé un prêt d'un an de 4 millions et avait garanti 17 millions pour le transfert définitif en juillet 2007. Milan accepta de monter jusqu'à 17 millions et, encore une fois, de Lopera changea d'avis. Alors Milan lui proposa JohanVogel dont la valeur marchande est estimée à 4 millions. Après une première entrevue qui s'était terminée en queue de poisson (la direction du Betis et le joueur n'étaient pas d'accord sur le salaire), les deux parties se sont revues et l'international suisse a finalement signé un contrat de trois ans avec le Betis. Mais ce n'était pas fini, de Lopera a alors exigé que Milan acte sa participation au tournoi pour le centenaire du club en 2007. Il a aussi demandé un supplément de 864.000 euros devant servir à payer les intérêts de retard que le Betis devait à Portoguesa, le club d'origine d'Oliveira. Sans oublier que de Lopera ne voulait pas laisser partir le joueur tant que celui-ci n'avait pas acquitté l'amende d'un million qui lui avait été infligée pour être rentré très en retard de vacances et avoir refusé de jouer une rencontre amicale. Ambiance ! MANICHE (28 ans), l'international portugais, a paraphé un bail de trois ans avec l'Atletico Madrid. Le médian, qui est toujours sous contrat avec le Dynamo Moscou, avait été prêté pendant six mois à Chelsea. En revanche, le milieu KizitoMusampa, qui avait été prêté 18 mois à Manchester City, a rompu son contrat courant jusqu'en 2008. Le Hollandais a mis le cap sur Trabzonspor, où son séjour devrait durer trois ans. Un peu avant lui, l'attaquant serbe, MatejaKezman, s'était lié à un autre club turc, Fenerbahce. RONALDINHO est à la base d'une polémique suite à une déclaration concernant le conflit au Liban, rapportée par un quotidien marocain. Ce dernier a révélé que le footballeur brésilien se serait prononcé en faveur de la politique d'Israël et n'éprouverait aucune peine à l'égard des enfants libanais morts suite aux bombardements israéliens sur Cana " parce qu'ils étaient de futurs terroristes ". Le Brésilien, par ailleurs ambassadeur de l'ONU, a immédiatement démenti ces propos. Il a signalé : " Je me suis toujours battu pour le droit des enfants et ceux qui me connaissent savent que je considère ce conflit comme une barbarie ". REAL MADRID a prêté le médian uruguayen Pablo García pour une saison au Celta Vigo. GONZALO RODRIGUEZ, le défenseur de Villarreal, a été opéré aux ligaments croisés du genou droit et son indisponibilité devrait osciller entre six et sept mois. DANIELALVES, le défenseur de Séville qui vient d'être désigné meilleur joueur de la Coupe de l'UEFA et homme du match de la Supercoupe d'Europe, a décidé de rester encore un an en Andalousie. ROBERTOAYALA, qui était en bagarre avec sa direction parce que celle-ci n'a pas prolongé son contrat arrivant à terme en juin, comme promis, a finalement rencontré son président, JuanSoler. Au terme de l'entrevue, le défenseur a décidé de se remettre au service de son entraîneur. N. RIBAUDO