Martin Jol, adjoint, a été nommé entraîneur principal des Spurs le 8 novembre, succédant au Français Jacques Santini, qui avait démissionné pour des raisons personnelles. Les premières semaines ont été difficiles pour le Hollandais, qui a perdu 5-4 son premier match face à Arsenal, le grand rival de Tottenham, puis essuyé un autre revers contre Aston Villa. Mais depuis le match à domicile du 28 novembre contre Middlesbrough, Tottenham est lancé. Victorieux 2-0, il a mis fin à une série de six défaites et entamé une sé...

Martin Jol, adjoint, a été nommé entraîneur principal des Spurs le 8 novembre, succédant au Français Jacques Santini, qui avait démissionné pour des raisons personnelles. Les premières semaines ont été difficiles pour le Hollandais, qui a perdu 5-4 son premier match face à Arsenal, le grand rival de Tottenham, puis essuyé un autre revers contre Aston Villa. Mais depuis le match à domicile du 28 novembre contre Middlesbrough, Tottenham est lancé. Victorieux 2-0, il a mis fin à une série de six défaites et entamé une série plus réjouissante de six victoires et de deux nuls. Depuis l'engagement de Jol, seuls Chelsea, Manchester United et Arsenal ont fait mieux. En outre, Tottenham développe un football offensif. Seuls Chelsea et Manchester United ont marqué davantage de buts. Quand son équipe marque, Jol jubile en se tournant vers le banc des réserves. " J'ai dit au groupe que je le faisais volontairement, pour voir si tous les joueurs se réjouissaient ", explique le manager. " Je ne tolère pas qu'un seul joueur tire la tête parce qu'il ne joue pas et qu'il gâche l'ambiance et le plaisir des autres. Le groupe passe avant les individus. Les mécontents n'ont qu'à faire comme s'ils étaient heureux ". Les internationaux anglais Jermaine Defoe et Ledley King ne doivent pas réfléchir longtemps pour trouver l'origine du revirement du club du nord de Londres. " L'entraîneur nous a rendu notre mentalité de vainqueurs ". Jol ne s'appuie pas sur une vedette mais sur un groupe empreint d'assurance. Sous Santini, l'équipe était passive et s'était spécialisée dans la neutralisation de l'adversaire. Jol a extirpé Michael Carrick (23 ans) du banc, Dean Manrey (20 ans) a fêté ses débuts contre Everton de deux buts et d'un assist tandis que Reto Ziegler, qui a à peine 20 ans, fait également honneur à la confiance de Jol. FA CUP. Au troisième tour, Aston Villa (contre Sheffield United), Norwich (West Ham), Crystal Palace (Sunderland) et Manchester City (Oldham) ont trébuché. HARRY REDKNAPP a enrôlé son fils Jamie (31 ans) à Southampton pour six mois. LIVERPOOL a embauché le défenseur argentin MauricioPellegrino (33 ans), libre à Valence. MIKAEL FORSSELL (23 ans) est revenu à Chelsea. L'avant finlandais, loué à Birmingham, est sur la touche depuis septembre, à cause d'une grave blessure au genou. Il espère effectuer sa rentrée en avril. Le médian tchèque Jiri Jarosik (23 ans) a été transféré du CSKA Moscou. JAMES BEATTIE (26 ans) a été enrôlé pour 8,5 millions d'euros par Everton. Il appartenait à Southampton. LES FERDINAND (38 ans) a quitté Bolton pour l'ambitieux Reading. BUTEURS : 1. Henry (Arsenal) 16 buts ; 2. Johnson (Crystal Palace) 13 ; 3. Pires (Arsenal), Defoe (Tottenham) 10 ; 5. Cole (Fulham), Baros (Liverpool), Hasselbaink (Middlesbrough) 8. (F. Vanheule)