Berchem Sport et son stade du Rooi portent aujourd'hui le nom de Stade Ludo Coeck. En hommage à leur joueur le plus illustre qui, dès ses 16 ans, fut transféré à Anderlecht. Personne n'avait un tir du gauche aussi puissant et ...

Berchem Sport et son stade du Rooi portent aujourd'hui le nom de Stade Ludo Coeck. En hommage à leur joueur le plus illustre qui, dès ses 16 ans, fut transféré à Anderlecht. Personne n'avait un tir du gauche aussi puissant et précis que lui. Pendant des années, le but qu'il marqua des 35 mètres face au Salvador, lors du Mundial 82, figura au générique de l'émission sportive " Sportweekend " de l'ancienne BRT. A Anderlecht, ceux qui franchissaient autrefois la porte d'entrée du stade tombaient immanquablement nez à nez avec une photo de lui dans les bras de Walter Degreef. Des félicitations d'usage après que Coeck eut fixé le 1-2 lors d'un déplacement européen à Valence dans le cadre de la Coupe de l'UEFA 1983. Une compétition qu'il allait d'ailleurs remporter avec les Mauves contre Benfica la même année. La suite, ce fut un transfert amplement mérité à l'Inter, où ses apparitions se limitèrent cependant à la portion congrue en raison de chevilles fragiles. C'est d'ailleurs lors d'un retour en Belgique, pour les besoins d'une énième revalidation, qu'il trouva la mort sur la route, en 1985. Il avait à peine 30 ans.