Jeudi dernier, Manuel Benson a disputé ses premières minutes de jeu sous le maillot de l'Antwerp contre Lokeren. Il a mis du temps à trouver ses marques et n'a pas été ménagé par son adversaire mais il a finalement réussi à se montrer à quelques reprises. C'est positif, même si son nouvel entraîneur n'a pas jugé ses progrès suffisants pour le mettre ne fût-ce que su...

Jeudi dernier, Manuel Benson a disputé ses premières minutes de jeu sous le maillot de l'Antwerp contre Lokeren. Il a mis du temps à trouver ses marques et n'a pas été ménagé par son adversaire mais il a finalement réussi à se montrer à quelques reprises. C'est positif, même si son nouvel entraîneur n'a pas jugé ses progrès suffisants pour le mettre ne fût-ce que sur le banc contre Ostende dimanche. La concurrence fait rage à l'Antwerp. La saison passée, Genk a loué Benson à l'Excel Mouscron. Il y a été performant, surtout après le Nouvel An. Il a eu une large part dans le 23 sur 27 de l'Excel, avec cinq assists et un but. Genk, qui le suivait, l'a rappelé, lui promettant même un contrat de longue durée, assorti d'une augmentation. Les négociations ont traîné et la concurrence a crû. Genk a opéré son transfert belge le plus cher, Bongonda et Ito avait déposé sa carte de visite pendant les PO1. Benson a entamé la saison à Genk mais ses entrées au jeu n'ont pas convaincu le coach. Le joueur a fini par comprendre qu'il valait mieux aller voir ailleurs. On pensait à une location jusqu'à ce que l'Antwerp se manifeste, en fin de mercato, avec une offre que Genk et le joueur ne pouvaient repousser. Jeudi, Benson est donc entré en action. On attend plus de lui. Un concurrent, GeoffryHairemans, est parti mais la partie n'est pas encore gagnée. Mouscron l'alignait sur l'aile gauche à domicile. Un poste occupé par un certain Kevin Mirallas. Trentenaire, il doit avoir dépassé son zénith, espère l'entourage de Benson. À droite, Lamkel Zé joue bien mais est imprévisible. Benson y décèle une chance. À 22 ans, il est temps qu'il fasse partie des titulaires. Mais il doit encore gagner un duel contre IvoRodrigues (24 ans), entré au jeu dimanche, pour la première fois depuis l'injection de qualité fin août et le match à Waregem.