Le hasard a de ces détours... La semaine dernière, Gérard Houllier et Rafael Benitez ont pris le même avion à destination du Portugal. Benitez a rendu visite au camp anglais pour discuter avec Michael Owen et Steven Gerrard de Liverpool. Houllier a visité les Français, dont il a suivi un entraînement tout en revoyant des anciens amis. Dans l'avion, ils ont eu le temps de refaire le football anglais. Compliment de Houllier à l'égard de son successeur chez les Reds : " Son anglais est nettement meilleur que je ne...

Le hasard a de ces détours... La semaine dernière, Gérard Houllier et Rafael Benitez ont pris le même avion à destination du Portugal. Benitez a rendu visite au camp anglais pour discuter avec Michael Owen et Steven Gerrard de Liverpool. Houllier a visité les Français, dont il a suivi un entraînement tout en revoyant des anciens amis. Dans l'avion, ils ont eu le temps de refaire le football anglais. Compliment de Houllier à l'égard de son successeur chez les Reds : " Son anglais est nettement meilleur que je ne le pensais ". L'arrivée de Rafael Benitez, âgé de 44 ans, soulève l'espoir de la presse anglaise : l'homme reste sur trois saisons de succès à Valence. Soyons honnêtes, Benitez a hérité de l'équipe d' Hector Cuper, qui avait rassemblé une belle palette de talents. Le Madrilène en a fait un ensemble difficile à contrer qui vient de gagner le titre et la Coupe de l'UEFA. Benitez a fait ses classes au Real, dans l'ombre. Il a travaillé avec les jeunes et l'équipe B de 1989 à 1993 avant d'être l'adjoint de Vincente Del Bosque, pendant deux ans. En 1995, il a été entraîneur en chef, à Valladolid et Osasuna, sans guère de succès. Puis, en 1997, la roue a tourné : il a remporté le titre en D2 avec Extremadura. Deux ans plus tard, il a réédité cet exploit avec Ténériffe, avant de rejoindre Valence, avec lequel il a été champion en 2002 et en 2004. Liverpool a été séduit par le fait qu'il y parvienne avec un club qui ne figure pas parmi les plus riches d'Espagne car le club anglais ne peut pas lutter avec le Top 3, de ce point de vue. Benitez a été immédiatement confronté à deux coups durs. D'après la rumeur, Chelsea a jeté son dévolu sur Steven Gerrard, qui est l'homme de Liverpool, bien plus encore que Michael Owen. Ensuite, l'investissement thaïlandais ne se fait pas. Le Premier ministre, Thaksin Shinawatra, avait promis près de 100 millions d'euros via la Loterie nationale mais il a essuyé une telle vague de protestations dans son pays qu'il a dû revoir ses projets. Il a demandé au secteur privé d'investir dans le club à sa place. La principale entreprise discaire de Thaïlande a déjà fait preuve d'intérêt mais on ne sait pas si elle peut allonger une somme pareille. Benitez ne pourra peut-être pas investir autant en transferts que ce qu'on lui a fait miroiter lors de la signature de son contrat. (P. T'Kint) BIRMINGHAM CITYET CHELSEA ont trouvé un accord sur le transfert de Jesper Gronkjaer, qui doit cependant encore discuter avec l'équipe de Steve Bruce. Birmingham est actif sur le marché des transferts, puisqu'il a déjà engagé Muzzy Izzet et Emile Heskey. IAN DOWIE va prolonger de quatre ans son contrat de manager de Crystal Palace, promu. JAVIER DE PEDRO quitte la Real Sociedad pour Blackburn. CHELSEA est associé à de grands noms. Deco (Porto) suivrait Mourinho et, d'après les journalistes anglais présents à l'Euro, Frank Lampard tente de convaincre StevenGerrard de quitter Liverpool. Wayne Rooney est aussi une cible mais Everton ne veut pas lâcher sa perle de 18 ans. P.T'Kint