Année de fondation : 1904
...

Année de fondation : 1904 Président : Luis Filipe Vieira Stade : Estadio da Luz (65.275 places) Site : www.slbenfica.pt Transfert le plus cher : Simao (13 millions d'euros du FC Barcelone en 2001) Palmarès : 32 titres, 27 Coupes, 9 doublés, 2 C1. Saison passée en CL : phase de poules Qualification : Trabzonspor 2-0, 1-1 - FC Twente 3-1, 2-2 Il est venu, il a vu et il a vaincu. Il a remboursé les huit millions de son transfert dans les deux matches de qualification pour la LC car ses buts ont été décisifs. Le Diable Rouge ne s'est jamais comporté en nouveau : il a trouvé ses marques avec une aisance stupéfiante. Sa présence, son assurance, sa technique, son large rayon d'action lui permettent d'occuper différentes positions et il ne devrait pas tarder à devenir un leader. Il a déjà conquis les fans. Javi Garcia est le seul médian strictement défensif devant la dernière ligne. Witsel effectue la liaison entre la défense et l'attaque, dans un registre libre. Il aide également Aimar, le meneur. Les extérieurs Gaitan et Nolito, offensifs à souhait, sont servis par le petit Argentin, de même que l'avant, Cardozo, qui compte aussi sur les services des flancs. Les alternatives ne manquent pas dans le secteur offensif, chaque position étant doublée. L'entraîneur réagit rapidement en cours de match et n'hésite pas à changer le système global. Tous les joueurs sont de bons manieurs de ballon, ce qui facilite les combinaisons comme les actions. Luisao, Witsel et Cardozo excellent aussi dans le jeu de tête. Les départs de David Luiz et de Fabio Coentrao ont réduit le choix dans la dernière ligne. Si Luisao et Garay, les défenseurs centraux, sont indisponibles, Benfica a un problème. Il en va de même à droit de la défense : nul ne peut égaler Maxi Pereira. La transition est trop lente à ce niveau et l'équipe, qui compte plusieurs nouveaux, a besoin d'un temps de chauffe. Or, l'équipe est sous pression. Il est l'entraîneur aux plus longs états de service de son pays. Il entraîne depuis 22 ans et Benfica est son onzième club. Son bilan global est positif mais il a dû patienter jusqu'en 2010 pour remporter son premier titre. Cette saison constitue donc le plus grand défi de sa carrière. Les neuf transferts réalisés le placent sous pression. Le club veut atteindre les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Jorge Jesus est un travailleur. Il tente d'anticiper les phases de jeu et consacre beaucoup de temps, chez lui, à l'analyse des matches sur vidéo. Il reconnaît être un perfectionniste. Il ne s'assied jamais pendant un match mais gesticule, crie et court comme s'il jouait. Sa passion le rend parfois impulsif. Sergio Conceiçao en sait quelque chose : une divergence d'opinion bruyante entre les deux hommes, durant la saison 95-96 à Felgueiras, s'est poursuivie dans le vestiaire à la mi-temps. La semaine suivante, l'ancien Standardman avait pu se consacrer à l'entraînement des jeunes...