Janice Cayman

(Montpellier HSC, Red Flames, Soulier d'Or)
...

(Montpellier HSC, Red Flames, Soulier d'Or) Premièrement : ils ont créé peu d'espaces " Les Français ont bien abordé la demi-finale contre la Belgique d'un point de vue tactique. Cela a rendu le match moins attrayant, car pendant les 35 premières minutes, ils ont 'garé le bus' devant leur rectangle. Les Belges ont éprouvé des difficultés à imposer leur jeu. Derrière, et aussi dans leur axe central, les Français ont offert peu d'espaces. Lorsqu'il leur arrivait de sortir malgré tout, les arrières latéraux Pavard et Hernandez n'accompagnaient pas, ou en tout cas rarement. Hazard, Lukaku et De Bruyne ont eu peu d'espaces pour s'exprimer, et au centre de l'entrejeu, tout était fermé également. En possession du ballon, le jeu des Diables Rouges était trop lent pour pouvoir faire la différence. " Deuxièmement : Meunier leur a manqué " Suite à l'absence de Meunier, suspendu, Martinez a décidé d'aligner Dembélé et de faire passer Chadli du flanc gauche au flanc droit. De ce fait, il n'y avait personne à gauche pour accompagner Hazard dans ses actions. Eden n'est jamais aussi fort que lorsqu'il peut déborder sur le flanc gauche pour ensuite rentrer sur son pied droit. En outre, sur le flanc droit, Chadli a moins souvent réussi à créer le danger que contre le Brésil sur le flanc gauche. A droite, les actions de l'infatigable Meunier ont manqué aux Diables Rouges. La décision de positionner De Bruyne davantage sur le flanc droit n'a pas été couronnée de succès non plus. Contre des Français qui ont très bien défendu, il a touché peu de ballons. Il est l'un des dépositaires du jeu belge et son 'absence' s'est ressentie. A cause de cela, Lukaku a aussi été moins impliqué dans le jeu. De Bruyne ne s'est davantage illustré que lorsque Mertens est entré sur le flanc droit et qu'il a pu reprendre une place plus centrale dans l'entrejeu. " Troisièmement : ils n'ont pas été assez efficaces " Les Belges ont échoué de peu, dans un match où les Français se sont montrés 'diablement' efficaces. Un corner et une bonne course, contre une équipe belge qui a pourtant de bons joueurs de tête, ont suffi pour décider de l'issue du match. Les Belges ont tout tenté pour inscrire le petit but indispensable, mais celui-ci n'est pas tombé. Ils ont montré jusqu'au bout qu'ils voulaient vraiment aller en finale, mais face à une France aussi solide, leurs efforts se sont avérés vains. "