LE club

Atletenstraat 80, 2020 Antwerpen-Kiel
...

Atletenstraat 80, 2020 Antwerpen-Kiel 03/345.84.40 @beerschot- wlrk info@beerschotwilrijk.be www.beerschotwilrijk.be KFCO Beerschot Wilrijk Président et CEO : Eric Roef Stade : Olympique Capacité : 12.000 places Sponsors : DCA (sponsor principal/propriétaire), Begetube, Port of Antwerp, Wolf Oil, Joma Budget : non communiquéPierre Bourdin (Lierse), Loris Brogno (Sparta, Ned), Emeric Dudouit (AFC Tubize), Grégory Grisez (KSV Roulers), Gökhan Kardes (PSV, Ned), Faysel Kasmi (Waterford FC, Irl), Antoine Lejoly (Standard), Tarik Tissoudali (Le Havre), Jorn Vancamp (Anderlecht), Mike Vanhamel (KV Ostende), Dante Vanzeir (KRC Genk), Dani Wilms (KV Malines) Youssef Boulaouali (Lierse Kempenzonen), Michael Clepkens (Knokke), Yan De Maeyer (Rupel Boom), Abdel Diarra (fin de contrat), Charni Ekangamene (fin de contrat), Karim Essikal (contrat rompu), Guillaume François (contrat rompu), Hernan Losada (arrêt), Rafael Romo (Apoel Nicosie, Cyp), Rauno Sappinen (Flora Tallinn, Let), Jaric Schaessens (Rupel Boom), Quintijn Steelant (fin de contrat), Arjan Swinkels (KV Malines), Colins Tanor (Man City, Eng)Le Beerschot Wilrijk a continué sur la lancée des saisons précédentes, développant un football attrayant, offensif, par combinaisons. Pendant la préparation, le nouvel entraîneur, Vreven a tenté de conserver la même philosophie, tout en adaptant le système : il procède avec deux avants et un quatuor défensif mais le pressing élevé et les combinaisons rapides ont été préservées. Le noyau est bien équilibré, avec de nombreuses possibilités de rechange et un bon mix d'expérience et de jeunesse. Vanzeir et Vancamp sont internationaux en catégories d'âge. On attend beaucoup d'eux. Le Beerschot a perdu trois piliers : Losada, Swinkels et Romo. Sur le plan physique, on ne sait pas encore si ce Beerschot sera suffisamment costaud dans les matches virils. De ce point de vue, les autres candidats au titre, OHL et Malines, semblent mieux armés. L'entrejeu possède beaucoup d'expérience et d'intelligence de jeu grâce à un trio belge, Maes, Van Hyfte et Messoudi. Il y a peu de chances que le Beerschot perde les pédales dans un match mais à quelle vitesse les nombreux nouveaux footballeurs vont-ils trouver leurs marques ? Le Beerschot Wilrijk entame l'ère post-Losada. Cela signifie qu'un autre joueur peut devenir le préféré du public. Ce pourrait être Dante Vanzeir. Il est loué par Genk et a trouvé le chemin des filets pendant la préparation. L'international junior belge allie travail, vitesse et efficacité. Il doit former un redoutable tandem offensif avec Mbombo, Hoffer, ou plus tard Placca, quand celui-ci sera rétabli. Stijn Vreven assume le lourd héritage laissé par Marc Brys. Le tempérament de Vreven fait plutôt penser à celui des voisins de l'Antwerp mais qui sait ? Son amour du travail et sa passion sont peut-être les ingrédients qui ont manqué au Beerschot pour être performant jusqu'au terme de la saison passée. L'intégration des nombreux jeunes nécessitera une main ferme. Reste à voir si Vreven parviendra à se maîtriser vis-à-vis du corps arbitral. Les Anversois ont surpris en enlevant la première période lors de leur première saison en D1B. Cet été, l'équipe a reçu une saine injection d'enthousiasme juvénile, ce qui ne peut que relever la concurrence. Si c'est nécessaire, le club est suffisamment sain financièrement pour enrôler des renforts en hiver.