Finlande-Belgique marque le retour des Diables Rouges sur la RTBF, huit ans après que RTL ait pris possession des droits à domicile.
...

Finlande-Belgique marque le retour des Diables Rouges sur la RTBF, huit ans après que RTL ait pris possession des droits à domicile. Il y a peu, quand on demandait si la RTBF était intéressée par les matches à l'extérieur, la balle était renvoyée : " C'est RTL LE partenaire de l'Union belge ". Qu'est-ce qui justifie ce revirement ? Très sincèrement, il faut poser la question à Michel Lecomte. Mais on a perdu la Champions League, l'Europa League, les Diables à domicile... Quand il reste un lot avec du football en direct, on essaie de se positionner. La RTBF est soumise à des restrictions budgétaires. Cela signifie que les Diables, pourtant régulièrement cloués au pilori, restent économiquement intéressants ? Selon moi, l'équipe nationale est la référence. De 1982 à 2002, nous avons vécu de très beaux moments. Après, c'est devenu moins drôle et le battage médiatique autour de l'équipe nationale a suscité les tensions. Mais les Diables Rouges sont au public ce que le JT est à une chaîne de télé ! Aujourd'hui, je pense que nous détenons une génération très prometteuse et qu'il en faudrait peu pour que le public s'enthousiasme. J'aimerais ce que soit sur la RTBF. Mais si les Diables gagnent 3-0 sur RTL, je serai le premier content. Vous aviez déjà commenté les Diables ? Une fois, en 1990 ! Un Belgique-Pologne, avant la Coupe du Monde. Michel Lecomte, Roger Laboureur, étaient déjà partis sur place. Par après, j'ai suivi les Diablotins de Jean-François de Sart à l'Euro. Personnellement, je ne sais pas encore quel ton je vais adopter. Laboureur disait qu'il essayait d'être le plus neutre possible, mais qu'il sortait de son rôle pour les Diables. Comment vais-je gérer mon enthousiasme ? Un bémol : l'horaire de retransmission (18h) n'est pas idéal. C'est vrai que, durant la Coupe du Monde, ce sont les matches à 20 h 30 qui attiraient le plus de public. Mais ce sera peut-être plus ennuyant pour RTL puisque la seconde mi-temps aura lieu durant leur JT. Et puis, cela reste un duel intéressant qui peut donner de vrais débats juste avant la réception de l'Allemagne. On n'y échappera pas : les comparaisons RTBF-RTL vont resurgir chez le public. Le public a son avis mais j'ai une règle : ne jamais critiquer un collègue. Les journalistes de RTL sont professionnels et ils donnent le meilleur d'eux-mêmes. Je souhaite qu'ils nous enflamment dans les matches à domicile. Il est essentiel que le football belge retrouve des couleurs. Que ce soit sur la RTBF, RTL ou AB3. Arrêtons ce jeu typiquement belge de comparaisons et d'oppositions.