Sur les 736 joueurs présents au Mondial, 82 (9%) ne représentent pas leur nation d'origine. C'est le Maroc qui compte le plus d'expatriés. 62 % de la sélection a des origines étrangères : huit footballeurs sont nés en France, cinq aux Pays-Bas, deux en Espagne, un en Suisse et un ( Mehdi Carcela) en Belgique.
...

Sur les 736 joueurs présents au Mondial, 82 (9%) ne représentent pas leur nation d'origine. C'est le Maroc qui compte le plus d'expatriés. 62 % de la sélection a des origines étrangères : huit footballeurs sont nés en France, cinq aux Pays-Bas, deux en Espagne, un en Suisse et un ( Mehdi Carcela) en Belgique. Avec 50 joueurs au Mondial, la France est la nation la mieux représentée. Outre les 21 Français que comporte sa sélection ( Steve Mandanda vient du Congo-Brazzaville, Samuel Umtiti du Cameroun), 29 autres joueurs nés sur son sol se produisent pour cinq autres nations. Hormis le Maroc, ils jouent essentiellement pour la Tunisie (neuf) et le Sénégal (huit). Avec le Maroc, la Tunisie et le Sénégal, c'est la Suisse qui aligne le moins de " natifs ". Neuf internationaux helvétiques sont nés ailleurs : trois au Kosovo, trois au Cameroun, un en Macédoine, un au Cap-Vert et un en Côte d'Ivoire. Le frère de Granit Xhaka, Taulant, a préféré l'Albanie à la Suisse. D'ailleurs, il y a deux ans, durant l'EURO, les deux frères se sont affrontés, comme les Boateng au Mondial 2010, lors du match Ghana-Allemagne. Même l'Espagne (deux Brésiliens et un Italien) et la Russie (un Brésilien naturalisé) ne sont pas ethniquement homogènes. L'Uruguay compte un seul international né à l'étranger : le gardien Fernando Muslera, qui a grandi en Argentine, mais 18 des 23 sélectionnés possèdent la double nationalité et auraient donc pu opter pour un autre pays. Saman Ghoddos a joué deux matches amicaux avec la Suède mais dispute le Mondial avec l'Iran. L'Australien Daniel Arzani a vécu en Iran jusqu'à l'âge de sept ans. Gonzalo Higuain aurait pu préférer la France à l'Argentine : il est né à Brest, son père Jorge, un défenseur, se produisant alors pour le club breton. Comme la Suisse, la Belgique aligne une équipe multiculturelle mais ses 23 internationaux sont nés chez nous.