Björn Borg underwear

Les sous-vêtements by BB sont à l'origine le business core de la marque éponyme. On aurait pu croire que le IceBorg (c'était l'un de ses surnoms) allait se contenter d'apporter son nom à sa ligne de vêtements. Son implication va bien au-delà. BB veut se démarquer, notamment grâce aux valeurs qui lui sont propres.
...

Les sous-vêtements by BB sont à l'origine le business core de la marque éponyme. On aurait pu croire que le IceBorg (c'était l'un de ses surnoms) allait se contenter d'apporter son nom à sa ligne de vêtements. Son implication va bien au-delà. BB veut se démarquer, notamment grâce aux valeurs qui lui sont propres. En août 2011, son éternel rival John McEnroe et lui-même ont accepté de se mesurer une fois de plus mais à coups de...slips ! En effet, une collection unique et éphémère de sous-vêtements sera composée de deux styles dessinés par le Suédois et deux autres par l'Américain. Le but ? Verser les bénéfices de cette collection exclusive à la John & Patty McEnroe Foundation. Pour rappel, ces deux tennismen ont disputé un match légendaire resté gravé à jamais dans les annales du tennis : une finale de presque 4 heures, disputée sur le gazon de Wimbledon en 1980 qui se solda par la victoire de Mister Borg. La collection Spring-Summer underwear se veut contemporaine, influencée par les préoccupations de notre époque : écologie, recyclage ou société de consommation sont reflétés dans les imprimés.Borg était ambitieux sur les courts, il l'est tout autant avec son dernier rejeton. Au printemps 2012, l'ex-tenniman lancera sa toute première collection Sport complète créée aux Pays-Bas en collaboration avec son distributeur officiel. Collection où progressisme et rock star attitude se conjuguent pour rappeler la dégaine du Suédois. Une façon de remémorer le passé mais aussi de regarder l'avenir avec des valeurs et des certitudes. Fun, dynamisme et qualité des matériaux utilisés sont uniques. On retrouve de fins carreaux (ou est-ce un filet ?) à travers toute la collection Tennis, jouant le rôle de fil conducteur. Des blocs et des subdivisions sont aussi récurrents. Blanc, noir ainsi qu'une version revisitée du classique navy sont contrastés par un éclatant jaune " balle de tennis " comme couleur de contraste. Comme son nom l'indique, ce thème est composé de basiques indispensables à toutes bonnes garde-robes. En font partie une série de sweats et de jerseys de grande qualité, déclinés dans une palette de couleurs (chaudes) de saison. Pour l'été 2012, le survêtement (pas si) classique est stylé d'un nouveau look Borg avec des lignes interrompues. Cette collection donne une touche trendy aux articles de sport classiques, comme la veste varsity et le pull à rayures old school ou encore le col en V (à styler sur une chemise). Les fermetures inversées et artworks techniques (travail d'illustration graphique) donnent une touch futuriste. En vedette, le mélange de gris assure des combinaisons de couleurs détonantes et des nuances abruptes avec le noir, le vert vif, le bleu et le jaune comme couleurs de contraste. Côté chaussure en tissu, le bleu marine et le blanc sont de mise. Un grand classique de saison. Un modèle en cuir brun est à disposition quand les températures sont à la baisse. La collection compte équiper en vacances les fans de BB avec ces bagages colorés (un euphémisme pour la collection BB) ludiques et avec des imprimés innovants. Ils sont faits en polycarbonate (matière des vitres pare-balles) donc, résistants mais pas lourds pour autant. Underwear, sportswear...accessoires et chaussures : le Suédois aime relever les défis et s'en donne les moyens. Vous pouvez désormais être sapé BB de la tête aux pieds. En résumé, un bon début pour BB dans le sportswear même si la concurrence ne doit pas (encore) craindre le blockbuster. PAR DANIEL MORENO