Année de fondation : 1900
...

Année de fondation : 1900 Président : Uli Hoeness Stade : Allianz-Arena (66.000 places) Site : www.fcbayern.de Transfert le plus cher : Mario Gomez (35 millions, VfB Stuttgart, 2009) Palmarès : 4 C1/CL, 1 C2, 1 C3, 2 Coupes intercontinentales, 22 titres, 15 Coupes Saison passée en CL : finaliste Qualification : automatique Le héros de la Mannschaft et la révélation du Bayern la saison passée. Thomas Müller est la nouvelle arme fatale de Joachim Löw et de Louis van Gaal. Ce médian offensif est souvent là où on ne l'attend pas, capable de marquer à partir de rien. Humainement, et malgré un succès le jeune homme reste souriant, il n'affiche pas des allures de vedette. A seulement vingt ans, l'international a été élu meilleur jeune du Mondial sud-africain... Quel entraîneur ne rêve pas d'une équipe aussi rôdée ? C'est la base à partir de laquelle Louis van Gaal travaille cette saison, sachant qu'il est quand même privé pour un certain temps de son compatriote Arjen Robben, blessé, ce qui l'oblige à modifier quelque peu son 4-2-3-1. Thomas Müller, qui s'infiltre aisément, a glissé à droite, le buteur Ivica Olic a reculé d'un cran, laissant sa place en pointe à l'international allemand Miroslav Klose. Quand celui-ci n'est pas en forme, le Bayern peut faire appel à Mario Gomez. L'entrejeu a retrouvé Toni Kroos, de retour de Leverkusen. L'international polyvalent a l'art, comme beaucoup de ses coéquipiers, de briser ses adversaires par une rapide circulation du ballon et un football dominant. Enfin, Martin Demichelis a perdu sa place au c£ur de la défense, occupé par Badstuber et Van Buyten. Confiant, arrogant, dominant et parfois irritant, c'est ainsi que Louis van Gaal s'était dépeint à son arrivée au Bayern. Le Néerlandais est un professeur de football, qui préfère permettre à ses joueurs de progresser que de sombrer dans la surenchère et les transferts à tout-va. Il n'a donc pratiquement pas modifié le noyau de la saison passée, qui a réussi le doublé Coupe-championnat et disputé la finale de la Ligue des Champions. Son principe est simple : en possession du ballon, il faut dominer et fatiguer l'adversaire pour frapper au bon moment.