TACTIQUE

Nagelsmann, débauché de Leipzig pour une somme qui peut s'élever à 25 millions d'euros avec les bonus, n'a aligné un 3-4-2-1 qu'une seule fois cette saison, lors de la victoire 3-2 contre Cologne. Dans les matches précédents, l'entraîneur de 34 ans a préféré le 4-2-3-1.
...

Nagelsmann, débauché de Leipzig pour une somme qui peut s'élever à 25 millions d'euros avec les bonus, n'a aligné un 3-4-2-1 qu'une seule fois cette saison, lors de la victoire 3-2 contre Cologne. Dans les matches précédents, l'entraîneur de 34 ans a préféré le 4-2-3-1. Tout dépendra du poste qu'il attribuera à son dernier transfert, le milieu offensif autrichien Marcel Sabitzer (27 ans), recruté pour quinze millions. Ce dernier possède un énorme avantage: son nouveau coach connaît bien le droitier, étant donné qu'ils ont travaillé ensemble à Leipzig. Le duo Goretzka- Kimmich a déjà apporté une plus-value au centre du jeu, mais Sabitzer est un petit génie de l'infiltration et peut également évoluer un cran plus haut, par exemple à la place du roi des assists, Magic Müller. Afin de résoudre le principal problème de la saison écoulée (44 buts contre en Bundesliga), le Bayern attache énormément d'importance à effectuer un pressing à haute intensité et à un contre-pressing très dynamique, ce qui requiert énormément d'entraînement et d'analyses vidéo. C'est le type de joueur que tout entraîneur rêve d'avoir dans son équipe. Joshua Kimmich peut jouer dans l'entrejeu comme en défense. Peu importe la position, l'Allemand tire son plan. Kimmich est le genre de joueur qu'il vaut mieux avoir pour partenaire que pour adversaire. Mais ce n'est pas qu'un bosseur, il a aussi un solide coup de patte qui lui permet de distribuer des caviars à ses coéquipiers: plus de septante sur les quatre dernières saisons.