Adresse : Sabener Strasse 51,
...

Adresse : Sabener Strasse 51, 81 547 München Tél. : 00 49 89 69 93 10 Fax. : 00 49 89 64 41 65 Internet : www.fcbayern.t-com.de Palmarès européen : C1 1974, 75, 76, 2001 ; C2 1967 ; C3 1996Aux Pays-Bas, Roy Makaay (29 ans) a longtemps eu l'étiquette d'un éternel talent. Quand il a clôturé la saison 1996-1997 avec 19 buts en 34 matches pour Vitesse, Ténériffe a saisi sa chance : après une saison de transition, le timide attaquant a marqué avec la même facilité qu'aux Pays-Bas. C'est au Deportivo la Corogne que Makaay est devenu vraiment redoutable. Rápido y letal, rapide et mortel, comme la presse a pris l'habitude de l'y décrire. Pourtant, aux Pays-Bas, son statut n'a guère changé, même pas après son transfert au Bayern, il y a un an, pour 18,7 millions. En équipe nationale, il reste une alternative, après Patrick Kluivert et Ruud van Nistelrooy. Makaay a l'art de surgir dans le dos de ses adversaires pour se présenter devant le but. Il a aussi le sens de la profondeur et tire un rendement maximal de sa vitesse. Trouver une occupation de terrain optimale : la tâche de Felix Magath, l'ex-entraîneur à succès du VfB Stuttgart, n'est pas aisée, comme les points perdus en début de championnat le prouvent. Magath trouve difficilement le bon équilibre entre toutes ses stars. La défense a subi un fameux lifting. Transféré pour 12 millions de Leverkusen, Lucio est sensé conférer plus de stabilité au quatuor défensif, aux côtés de l'expérimenté Linke, tout en utilisant son jeu de tête sur les phases arrêtées. Frings a quitté le Borussia Dortmund pour neuf millions. En Westphalie, il était redoutable sur le flanc mais Magath préfère l'utiliser comme aspirateur dans l'entrejeu, même si le joueur n'y exploite pas tous ses atouts. Ainsi, il permet à Deisler, Ballack et au Brésilien Zé Roberto de se concentrer sur leur mission offensive et de soutenir le duo d'attaque, Makaay-Santa Cruz. Initialement, Magath, qui a retrouvé son surnom de Qualix, à cause de la dureté de ses entraînements, voulait jouer plus offensivement que le Bayern n'y est habitué mais son mauvais début de championnat l'a incité à effectuer des retouches. Les noms ne changent pas mais chacun a reçu des consignes un rien plus défensives, certainement pour la Ligue des Champions.