BASTIAN SCHWEINSTEIGER PHYSIQUE

La taille (1m83) de Bastian Schweinsteiger est plutôt moyenne mais ses qualités physiques sont exceptionnelles. Il s'appuie sur une VO2Max extraordinaire pour se montrer hyperactif aux quatre coins du terrain. Très costaud dans les duels, il arrache le ballon dans les pieds de l'adversaire. Sa vitesse de course avec ou sans ballon sur 30-40 mètres est impressionnante. Quant à son explosivité, elle est davantage remarquable grâce à sa volonté et sa puissance musculaire qu'à la fréquence de ses appuis.
...

La taille (1m83) de Bastian Schweinsteiger est plutôt moyenne mais ses qualités physiques sont exceptionnelles. Il s'appuie sur une VO2Max extraordinaire pour se montrer hyperactif aux quatre coins du terrain. Très costaud dans les duels, il arrache le ballon dans les pieds de l'adversaire. Sa vitesse de course avec ou sans ballon sur 30-40 mètres est impressionnante. Quant à son explosivité, elle est davantage remarquable grâce à sa volonté et sa puissance musculaire qu'à la fréquence de ses appuis. Le milieu du Bayern Munich possède des qualités techniques de très bon niveau sans faire néanmoins partie du gratin mondial dans ce domaine. Ses dribbles sont effectués en puissance en protégeant remarquablement son ballon avec le haut du corps. Il maîtrise très bien le jeu en contrôle-passe (voire en un temps) pour alimenter ses joueurs offensifs. Face à un bloc serré, il éprouve plus de difficultés dans les combinaisons courtes et notamment dans les petits une-deux pour éliminer un ou plusieurs adversaires. C'est typiquement un joueur axial qui peut évoluer comme n°6, même si son meilleur poste est celui de n°8. Son volume de jeu est impressionnant et il ne rechigne pas à travailler défensivement. Quand il n'est pas dans un grand jour, comme à l'aller face au Real (il a été remplacé à l'heure de jeu), il a tendance à s'époumoner. Il a le profil du box-to-box, se montrant très actif d'un bout à l'autre du terrain. Il essaie de se montrer disponible à tout moment dans la construction, mais aussi en finition. Voilà certainement une des plus grandes qualités de l'international allemand. Il possède une frappe de mule du pied droit. Son gauche n'est pas mal non plus et il l'utilise pour tenter sa chance en force ou en enroulant de l'intérieur du pied. Que ce soit sur coup franc ou en pleine course, il n'hésite pas à tirer même des 35 mètres. La plupart de ses buts sont marqués du cou-de-pied. C'est un joueur on ne peut plus influent sur le jeu de son équipe. Il possède une remarquable force de pénétration axiale pour décocher des missiles ou pour être à la réception, aux abords du rectangle, des deuxièmes ballons. Avec des joueurs de flanc qui adorent provoquer et se livrer offensivement, il a intérêt à se montrer attentif pour conserver l'équilibre du bloc. A ce niveau, son intelligence tactique est remarquable. En 10 saisons, il a inscrit 75 buts en pro, total plus qu'intéressant par rapport à son rôle dans l'équipe.Avec 1m83, Xabi Alonso est un joueur aux qualités physiques dans la moyenne des milieux de terrain axiaux. L'explosivité n'est pas sa spécificité et il n'est pas non plus une bête dans les duels. Son activité d'un rectangle à l'autre est permanente ; ce qui fait de lui un joueur au volume de jeu correct. Il commet parfois de bêtes fautes quand il est en retard sur le porteur du ballon, affichant un excès d'impétuosité. Son style de jeu se rapproche plus d'un joueur technique que physique. Le Madrilène est un joueur techniquement très doué mais il préfère jouer sobrement plutôt que de prendre des risques dans des zones de terrain où la moindre erreur se paie cash. Tous ses mouvements sont bien pensés. Il se sort de nombreuses situations en étant très précis et surtout en choisissant la bonne option. Sa conduite de balle est remarquable et ses contrôles ainsi que ses enchaînements réalisés avec une grande facilité. De plus, il protège très bien son ballon en anticipant le comportement de l'adversaire. Son meilleur poste est celui de numéro 8, c'est-à-dire comme relayeur axial. Avec 4 joueurs très offensifs sur l'échiquier du Real, il est chargé avec le demi défensif (le plus souvent Sami Khedira comme lors du match aller contre le Bayern) de contrôler le jeu en perte de balle dans l'entrejeu. Offensivement, il est toujours disponible dans la construction, mais c'est un joueur qui préfère combiner plutôt que de se lancer dans de longs raids, avec ou sans ballon. Sa force de pénétration est plutôt limitée. Il aime décrocher très bas pour recevoir le ballon dans les pieds. L'international espagnol possède une facilité dans le cou-de-pied que beaucoup de collègues lui envient. Son pied gauche est moins puissant et moins précis que le droit avec lequel il distribue de façon très précise. Il parvient à effectuer des renversements de jeu sans forcer mais aussi sans le moindre élan. Par contre, il ne se sert pas suffisamment de cette qualité de frappe pour tenter sa chance à distance. Il a un rôle très important de régulateur du jeu du Real. C'est un joueur fondamental dans l'équilibre du onze, que ce soit en possession ou en perte de balle. Son rendement dans les 20 derniers mètres pourrait être meilleur avec des stats très moyennes (moins de 50 buts en plus de 600 matches) pour un élément de sa qualité. A sa décharge, il laisse plutôt le quatuor créatif faire la différence.