A Munich, on ne digère toujours pas d'avoir dû laisser le titre au Werder Brême, la saison dernière. Mais, une fois encore, les gars du Bayern sont considérés comme les grands favoris du championnat. Parce que ce club a son palmarès, mais aussi parce qu'il s'est montré très actif sur le marché des transferts. Le nouvel entraîneur, Felix Magath, a reçu une enveloppe de plus de 25 millions d'euros pour renforcer son noyau. Et l'ancien coach de Stuttgart n'a pas pris n'importe qui : Lucio (12 mill...

A Munich, on ne digère toujours pas d'avoir dû laisser le titre au Werder Brême, la saison dernière. Mais, une fois encore, les gars du Bayern sont considérés comme les grands favoris du championnat. Parce que ce club a son palmarès, mais aussi parce qu'il s'est montré très actif sur le marché des transferts. Le nouvel entraîneur, Felix Magath, a reçu une enveloppe de plus de 25 millions d'euros pour renforcer son noyau. Et l'ancien coach de Stuttgart n'a pas pris n'importe qui : Lucio (12 millions), Torsten Frings (9), Andreas Görlitz (2,5) et Vahid Hashemian (2) sont censés conduire le club au titre mais aussi aux succès européens. Mais le meilleur transfert du Bayern pourrait bien être Sebastian Deisler. L'an dernier, il avait complètement flanché sur le plan mental, n'avait pas supporté la pression inhérente au géant munichois et avait sombré dans une dépression. Mais, à 24 ans seulement, le golden boy du foot allemand a de nouveau montré de quoi il était capable, la semaine dernière, en finale de la Liga Pokal, un tournoi rassemblant les quatre meilleures équipes du pays. En marquant deux buts en première mi-temps contre Brême, Basti a offert au Bayern une cinquième victoire dans cette compétition et un chèque de 1,3 million d'euros. On espère pour Deisler que ce retour au premier plan est fait pour durer. Le président munichois, Franz Beckenbauer, a en tout cas apprécié : " Je suis vraiment sous le charme de son come-back. Cela prouve que nous avons fait le bon choix en décidant de le faire suivre médicalement. Toute l'Allemagne doit se réjouir de son retour au premier plan parce que Deisler reste notre plus grand talent ". Directement, on commence à évoquer, pour lui, un rôle en vue dans l'équipe de stars du Bayern. Ce flanc droit est désormais considéré comme le nouveau patron de son team, et il pourrait très bien, à terme, reprendre le brassard de capitaine d' Oliver Kahn. Il faut dire que Deisler passe beaucoup mieux dans le groupe que le gardien, plus que contesté par certains. (F. Vanheule)ERVIN SKELA, médian albanais, quitte l'Eintracht Francfort pour Arminia Bielefeld. Il a signé pour deux ans. RAPHAËL WICKY, l'international suisse, a prolongé jusqu'en 2008 à Hambourg. JURI SCHLÜNZ, l'entraîneur de Hansa Rostock, a prolongé jusqu'en 2007. EBBE SAND, l'attaquant danois de Schalke 04, souffre d'une forme de méningite et doit observer deux semaines de repos au minimum. IOANNIS AMANATIDIS, l'attaquant grec de Kaiserlautern, s'est cassé la jambe avec sa sélection olympique, lors d'un match amical. Il est out pour au moins deux mois. LES BUTEURS : 1. Cacau (VfB Stuttgart) 3 buts ; 2. Brdaric (VlL Wolfsburg) 2. F.Vanheule