Indirectement, Walter Baseggio a un changement d'entraîneur sur la conscience. La semaine passée, l'Anderlechtois n'est entré contre Parme qu'à l'heure de jeu. Il n'en a pas moins récolté une brillante cote. Le journal a remarqué, dans la foulée, que l'entraîneur de Trévise aurait dû l'aligner plus tôt. Le lendemain, Alberto Cavasin était remercié.
...

Indirectement, Walter Baseggio a un changement d'entraîneur sur la conscience. La semaine passée, l'Anderlechtois n'est entré contre Parme qu'à l'heure de jeu. Il n'en a pas moins récolté une brillante cote. Le journal a remarqué, dans la foulée, que l'entraîneur de Trévise aurait dû l'aligner plus tôt. Le lendemain, Alberto Cavasin était remercié. Il est le onzième entraîneur renvoyé cette saison déjà. Lui-même a pris le relais d' Ezio Rossi, avec lequel le club promu avait entamé la saison, après onze journées. Ce changement n'a pas été un succès. Le bilan de Cavasin est maigre : une victoire en quinze rencontres. Le 18 décembre, L'équipe ne s'est plus imposée pendant dix matches de rang. En 2006, Trévise a fait match nul contre la Sampdoria, Livourne et Udinese. Pourtant, de tous les clubs de Série A, Trévise a été le plus actif sur le marché des transferts. Il a embauché deux médians, un avant et un gardien, sans progresser au classement. Le 14 février, le président du club, Ettore Setten, affirmait ne pas songer à renvoyer Cavasin. " Si quelqu'un doit démissionner, c'est moi. Si nous ne nous maintenons pas, ce sera ma faute ". Dix jours plus tard, il s'est ressaisi. Le club a trouvé son nouvel entraîneur en ses rangs. Diego Bortoluzzi n'a que 39 ans. Il a disputé ses cinq dernières saisons actives au club. Jusqu'à la semaine dernière, il entraînait les Espoirs. Les entraîneurs ne sont pas responsables du mauvais classement. Quelques semaines avant le début du championnat, Trévise se préparait à entamer sa saison en Série B. Les problèmes extra sportifs de Genoa, du Torino et de Pérouse ont permis au cercle vénitien d'évoluer parmi l'élite. Malgré quelques transferts de dernière minute, le groupe n'était pas suffisamment armé pour cette mission. Le maintien constituerait un miracle. Dimanche, Baseggio a débuté la rencontre à Empoli mais s'est fait exclure à la 77e pour rouspétances. Il n'avait pas apprécié que l'arbitre accorde un penalty à l'adversaire. Un coup de réparation qu' Almiron transforma avant que le referee ne le fasse recommencer parce qu'il y avait quatre joueurs dans le rectangle au moment du tir. Le deuxième essai fut manqué. FRANCESCO TOTTI, opéré de la cheville il y a quelques jours, n'exclut pas de disputer le Mondial. Ses médecins ne semblent pas pessimistes. MASSIMO MORATTI, le propriétaire de l'Inter, a ôté quelque pression des épaules de RobertoMancini. Il a certifié qu'il ne remplacerait pas son entraîneur cette année et a ajouté qu'il serait toujours en poste la saison prochaine. Mancini a été embauché la saison passée et a gagné la Coupe. CARLO MAZZONE, le nouveau coach de Livourne, monument de la Série A, a demandé à Roberto Baggios'il n'avait pas envie d'effectuer son come-back. Baggio, qui a fêté ses 39 ans la semaine passée, a décliné l'offre. Durant les dernières années de sa carrière, il ne pouvait s'entraîner ni jouer sans souffrir. Il a effectué ses adieux le 16 mai 2004 et n'a plus touché un ballon depuis lors. Il s'occupe de ses trois enfants. Il a vécu un bel automne footballistique avec Mazzone à Brescia. Les deux hommes avaient déjà collaboré à Bologne et Baggio avait ensuite été transféré à l'Inter. ADRIANO, l'avant de l'Inter, est suspendu pour deux matches pour avoir frappé un adversaire de Livourne. L'arbitre ne l'a pas vu. La suspension a été prononcée sur base des images TV. Adriano ne jouera pas contre l'AS Rome. LipPI a dévoilé les noms des joueurs qui participeront au match amical contre l'Allemagne. Une seule véritable surprise, l'arrière gauche de la Fiorentina, Manuel Pasqual. Sur la liste on retrouve ChristianVieri, (Monaco) mais pas Antonio Cassano (Real). 1. Toni (Fiorentina) 22 buts ; 2. Trezeguet (Juventus) 18 ; 3. Gilardino (Milan), Totti (AS Rome),. Shevchenko (Milan) 15 ; Lucarelli (Livourne) 14.Messina - Parma, Lecce - Palermo, Chievo - Lazio, Sampdoria - Juventus, Roma - Inter, Milan - Empoli, Livorno - Cagliari, Udinese - Ascoli G. FOUTRÉ