"Le Real continue toujours de gâcher sa saison ; d'abord à cause de tout ce qu'on lit et entend sur lui : polémiques, troubles dans les vestiaires, star system, existence de clans... Le tout avec une pression énorme sur le club qui avait fondé beaucoup d'espoir du fait des transferts importants réalisés en début de saison. Le Real n'avait plus remporté de titre depuis 2003, mais rapidement les maux de l'an passé étaient revenus. Cela ne venait pas des nouveaux mais des anciens joueurs : le talent ne suffit pas tou...

"Le Real continue toujours de gâcher sa saison ; d'abord à cause de tout ce qu'on lit et entend sur lui : polémiques, troubles dans les vestiaires, star system, existence de clans... Le tout avec une pression énorme sur le club qui avait fondé beaucoup d'espoir du fait des transferts importants réalisés en début de saison. Le Real n'avait plus remporté de titre depuis 2003, mais rapidement les maux de l'an passé étaient revenus. Cela ne venait pas des nouveaux mais des anciens joueurs : le talent ne suffit pas toujours. Le foot reste un sport d'équipe et face à d'autres formations plus collectives mais moins talentueuses, le Real s'est raté quelques fois. Et dans un club de stars, quand on rate un ou deux matches on se regarde dans le vestiaire en mettant les autres en question et pas soi-même... Des principes de base ne sont pas respectés au Real. Par exemple, en défense le seul qui défend est celui qui est face au ballon et les autres ne font rien. Et je ne parle même pas de l'équilibre absent dans l'équipe... Cela étant, grâce au talent, le Real figurera dans les clubs qualifiés pour la LC mais c'est bien un minimum. Barcelone a une philosophie différente. Il y a des stars aussi mais le collectif fonctionne mieux, des stars se mettant au service de l'équipe. Ronaldinho le fait et Messi - qui est blessé - aussi. L'entrejeu est plus travailleur. D'ailleurs, si on pouvait suivre les deux équipes dans un double écran parallèle, on verrait bien vite la différence d'animation. Offensivement, le Real s'en sort toujours sur la qualité individuelle de certains, mais en défense, on voit trop souvent que les deux mètres à faire ne sont pas couverts quand il le faut. Et c'est trop tard car le foot est un jeu d'anticipation derrière aussi, par rapport aux adversaires mais aussi à ses équipiers. Mais bon, largué pour le titre qui ne devrait plus échapper au Barça. le Real voudrait faire un résultat : terminer en deuxième position et laver l'humiliation (0-3) du match aller en novembre au Bernabeu. En dehors du sportif, il y a là un prestige énorme. Où reste la réaction du Real ? C'est l'énorme intérêt de cette rencontre. En Bundesliga, il ne faut pas passer à côté de Schalke-Hambourg. S'il parvenait à obtenir un résultat positif, le club hanséatique terminera sur la deuxième place du podium. Formidable pour une équipe qui a été très bien reprise par Thomas Doll et on peut être fier du travail du capitaine belge de Hambourg, Daniel Van Buyten. Il se doit d'être salué ! C'est magnifique qu'un de nos Diables soit capitaine de la deuxième équipe d'Allemagne ". AVEC JEAN-FRANÇOIS REMY, BETV