Par Loes Geuens
...

Par Loes GeuensBrillant au Circuit Het Nieuwsblad et A Travers la Flandre, il a gagné une étape à Paris-Nice et au Tour de l'Algarve et a échoué d'un cheveu à Milan-Sanremo : à quelques jours du Tour des Flandres, Heinrich Haussler (25 ans) a déjà réussi son printemps. Dans A Travers la Flandre, Tom Boonen et Stijn Devolder ont dû aller dans le rouge pour rattraper un Haussler méconnaissable. Dimanche, ils se méfieront de Barbie. Boonen a même reconnu ne pas être sûr de lui dans un sprint contre Haussler et préféré envoyer Kevin Van Impe devant. Haussler est né d'un père allemand et d'une mère australienne. Il a grandi à New South Wales, près de la côte, en Australie. Son père l'a inscrit à la célèbre école de sport de haut niveau de Cottbus quand il avait 14 ans. Mission : devenir un grand coureur cycliste. Haussler, qui ne parlait pas allemand, a passé des heures à pleurer au téléphone, comme il l'avoue maintenant, mais son père est resté intransigeant : " Tu dois avoir plus de volonté que les autres. C'est la seule façon d'atteindre ton objectif. "Haussler s'est forgé une volonté de fer et beaucoup d'assurance. " Ma force est en même temps ma faiblesse ", explique-t-il. " J'ai la ferme volonté d'atteindre mon objectif mais il m'arrive encore trop souvent de ne me fixer qu'un seul but. Cela m'a déjà placé dans des situations pénibles. J'ai atteint mon premier objectif, devenir cycliste professionnel. Le suivant est d'intégrer le top dix allemand. Je ne sais pas encore comment je vais y arriver, comme sprinter, spécialiste des classiques ou des tours mais je suis certain d'y parvenir ! "Haussler a signé son premier contrat professionnel chez Gerolsteiner en 2005. Il a d'emblée gagné une étape du Tour d'Espagne, sur un parcours légèrement accidenté. Il a bataillé toute la journée en tête, participant à chaque échappée avant de s'imposer dans un sprint massif. En 2006, il a remporté cinq victoires, dont deux étapes du Tour de Murcie et deux du Circuit Franco-belge. Au Dauphiné Libéré 2007, Haussler a battu Tom Boonen, GraemeBrown et Thor Hushovd au sprint, lors de la première étape. Il a également roulé deux Tours de France, terminant 129e en 2007 et 126e en 2008. L'année dernière, il a roulé au service de Bernard Kohl et Stefan Schumacher, ensuite convaincus de dopage au cera. " Je me suis senti floué ", commente Haussler. " J'ai mis de côté mes ambitions personnelles durant tout le Tour pour les aider. Je pouvais gagner une prime de 200.000 euros et voilà qu'ils avaient trompé tout le monde. " Haussler a rejoint la nouvelle équipe Cervélo Test Team, à l'instar de Hushovd, d' Andreas Klier et de Carlos Sastre. L'ambiance plus décontractée lui plaît, même s'il comprend qu'il a gaspillé son énergie ces dernières semaines et qu'il pourrait obtenir des résultats encore meilleurs s'il attendait le bon moment avant de démarrer. Dimanche prochain, il a promis de se corriger.