Un quatrième attaquant belge évolue en Ligue 1, outre Michy Batshuayi, Divock Origi et Gianni Bruno. Son nom ? Baptiste Guillaume, un avant de 19 ans issu du Borinage. Son club ? Le RC Lens. Guillaume, dont Anderlecht n'a pas voulu quand il avait 14 ans, est considéré comme un grand talent du centre de formation La Gaillette. En juin 2013, il a même reçu la Gaillette d'or, le trophée récompensant le joueur le plus prometteur. La saison 2013-2014 devait être celle de son éclosion ma...

Un quatrième attaquant belge évolue en Ligue 1, outre Michy Batshuayi, Divock Origi et Gianni Bruno. Son nom ? Baptiste Guillaume, un avant de 19 ans issu du Borinage. Son club ? Le RC Lens. Guillaume, dont Anderlecht n'a pas voulu quand il avait 14 ans, est considéré comme un grand talent du centre de formation La Gaillette. En juin 2013, il a même reçu la Gaillette d'or, le trophée récompensant le joueur le plus prometteur. La saison 2013-2014 devait être celle de son éclosion mais une fracture à l'aine et une blessure aux ischiojambiers ont bouleversé ses projets. L'ancien coéquipier de Thorgan Hazard n'a disputé que treize matches et n'a inscrit qu'un seul but pour le RC Lens B, en D4. L'été dernier, Guillaume était sur le point d'être loué à Amiens, en Division Trois, quand l'entraîneur lensois Antoine Kombouaré a changé d'avis, le club risquant d'être interdit de transfert. Durant sa première saison au plus haut niveau, notre compatriote ne s'est pas mal débrouillé : en 24 matches, dont treize comme titulaire, il a marqué contre Marseille et Montpellier. " Il possède toutes les caractéristiques d'un attaquant moderne : il est robuste, assez rapide, souple et il possède une technique supérieure à la moyenne ", explique Antoine Placer, de La Voix du Nord. " Il me rappelle parfois Olivier Giroud d'Arsenal. " L'ancien joueur de Mons n'est toutefois pas encore titulaire. Il est confronté à Pablo Chavarría (ex-Anderlecht) et à la vedette du club, Yohan Touzghar, meilleur réalisateur avec sept buts. " Guillaume doit rester plus calme devant le but ", précise Placer. " Deux buts, c'est fort peu, compte tenu du nombre de matches auxquels il a participé. " Kombouaré tente également s'insuffler plus de discipline défensive à Guillaume, en l'alignant sur le flanc. Début mars, contre le PSG, il a pris ses tâches trop au sérieux et il a provoqué un penalty sur Gregory van der Wiel. Lens s'est incliné 4-1 au Parc des Princes. Le club nordique étant en proie à des difficultés financières et sportives, Guillaume, sous contrat jusqu'en 2018, va peut-être chercher un autre employeur à l'issue du championnat. Des clubs français et même quelques équipes belges du G5 se sont déjà informées. Placer : " Il possède le potentiel requis pour réussir en Ligue 1 mais c'est à lui de voir s'il est prêt à affronter la concurrence qui règne au sein des clubs qui ne luttent pas pour le maintien. " PAR ALAIN ELIASY