La semaine passée s'est terminée sur une note très triste pour les Carolos qui ont perdu leur fidèle délégué, Jacques Huel, emporté par une pénible maladie. Il oeuvrait depuis 20 ans auprès de l'équipe fanion et laissera un vide immense. Cela dit, Charleroi travaille. Ses sponsors maillots lui rapporteront désormais 500.000 euros par saison. Les petites rivières faisant les grands fleuves, cela permettr...

La semaine passée s'est terminée sur une note très triste pour les Carolos qui ont perdu leur fidèle délégué, Jacques Huel, emporté par une pénible maladie. Il oeuvrait depuis 20 ans auprès de l'équipe fanion et laissera un vide immense. Cela dit, Charleroi travaille. Ses sponsors maillots lui rapporteront désormais 500.000 euros par saison. Les petites rivières faisant les grands fleuves, cela permettra aux Zèbres d'avoir un peu plus leurs aises. Ainsi, ils viennent d'opter pour un flanc droit de Niort (D2) où il militait depuis 1998. Ousmane Bangoura (24 ans, 1,70m, 72 kg), râblé, rapide, technique, puissant, a marqué 5 buts en 31 matches de championnat la saison passée. Arrivé au terme de son contrat, ce joueur était libre. Il sera préféré au Brésilien Tiago. En ce qui concerne la ligne d'attaque jugée un peu légère par les observateurs, Mogi Bayat estime que les Carolos sont parés pour le moment : " Dans ce secteur, nous disposons de Toni Brogno, d' Orlando, d' Izzet Agkül, de Giovanni Cacciatore. Le tribunal nous a donné raison dans le problème qui nous opposa à Namur à propos d' Agkül. Cet attaquant, meilleur buteur de D3, est à la disposition de l'entraîneur. Je suis certain du talent d'Orlando. Notre Brésilien a beaucoup marqué, que ce soit lors de cette campagne de préparation ou quand il était en test avec la Réserve la saison passée ". Mogi Bayat n'est pas d'accord quand on estime que Charleroi pourrait une fois de plus être un oiseau pour le chat. " Pas mal d'autres clubs ont été moins actifs que nous sur le marché des transferts. L'ambiance n'a jamais été aussi positive dans le groupe. Bertrand Laquait, Thierry Siquet, Toni Brogno et les autres anciens entourent parfaitement les jeunes, les aident, les conseillent. Charleroi a de plus bien joué durant les matches de préparation. Nous avons tous la certitude d'avoir travaillé intelligemment en vue de ce championnat. Dès lors, je ne comprends pas qu'on puisse faire de nous un candidat à la descente. Le championnat reprend ses droits dès ce week-end face à La Louvière. C'est sur le terrain que tout se joue ". (P. Bilic) P.Bilic