Le Standard a souvent réussi de bons achats en fréquentant les marchés des Balkans. Cette saison, après avoir embrigadé le solide défenseur Tomislav Mikulic (Dinamo Zagreb, ex-Genk), les Rouches ont recruté Léon Benko, un pied gauche de 24 ans (médian ou attaquant). Cet ancien joueur de Varteks Varazdin (ancien club de Miljenko Mumlek où il signa 5 buts en 6 matches en Intertoto puis 14 buts en 26 rencontres de championnat), fut un de...

Le Standard a souvent réussi de bons achats en fréquentant les marchés des Balkans. Cette saison, après avoir embrigadé le solide défenseur Tomislav Mikulic (Dinamo Zagreb, ex-Genk), les Rouches ont recruté Léon Benko, un pied gauche de 24 ans (médian ou attaquant). Cet ancien joueur de Varteks Varazdin (ancien club de Miljenko Mumlek où il signa 5 buts en 6 matches en Intertoto puis 14 buts en 26 rencontres de championnat), fut un des Espoirs du football croate et décrocha deux présences en équipe nationale A. Acquis par Nuremberg en 2006 pour 400.000 euros (contrat jusqu'en 2010), il a été blessé au genou et, la saison passée, il se distingua seulement par son but égalisateur en Coupe de l'UEFA contre le Zenit Saint-Pétersbourg. " A l'entraînement, Benko montrait beaucoup de bonnes choses ", prétend Chris Biekele du Kicker. " Quand il reçut sa chance et que ça ne tournait pas comme il l'aurait souhaité, il baissa vite les bras. Ce n'est pas un battant. Il a du flair pour marquer mais n'est pas non plus rapide. Ce n'est pas un joueur calibré pour une équipe championne de Belgique... " En fin de saison, il était temps pour lui de changer d'air, d'autant plus que Nuremberg filait du mauvais coton sur le plan sportif et chuta en D2. Le bon Léon obtint sa liberté, fit examiner son genou en Croatie et s'entraîna à Hajduk Split. Ce fut concluant mais le club dalmate ne lui proposa qu'un contrat renouvelable chaque mois. Il faut croire qu'il y avait méfiance à propos du genou mais aussi, dit-on, du caractère bien trempé de cet excellent technicien. Cela ne lui convenait pas et le Standard est alors entré dans la danse. Après l'avoir ausculté attentivement, les Rouches lui ont présenté un contrat d'un an avec option pour une saison de plus. Nuremberg fouille actuellement les règlements de la FIFA afin d'obtenir de la part du joueur une indemnité de rupture de contrat. Le Standard n'est pas concerné par ce différend. " Pour nous, tout est en ordre ", dit Dominique D'Onofrio. " Nous avons tout : le transfert international accordé par la fédération croate, le permis de travail, sa licence, etc. On réussira peut-être le même coup qu'avec MilanJovanovic que personne ne connaissait non plus en Belgique. Son caractère ? J'ai rencontré un gars charmant. Mais, cela dit, il faut avoir du poil au menton dans le foot actuel. On n'avance pas avec des moutons. " De toute façon, c'est la FIFA qui décidera. PIERRE BILIC, KRISTOF DERYCK