En septembre, Jorge Sampaoli, confronté à la suspension de Dimitri Payet et à la blessure d' Arkadiusz Milik, a offert sa chance à Bamba Dieng en déplacement à l'AS Monaco. Dieng, un produit de l'académie de Diambars FC, fondée il y a 21 ans par Patrick Vieira et Bernard Lama, n'a pas déçu. L'ailier gauche a ouvert la marque et a enco...

En septembre, Jorge Sampaoli, confronté à la suspension de Dimitri Payet et à la blessure d' Arkadiusz Milik, a offert sa chance à Bamba Dieng en déplacement à l'AS Monaco. Dieng, un produit de l'académie de Diambars FC, fondée il y a 21 ans par Patrick Vieira et Bernard Lama, n'a pas déçu. L'ailier gauche a ouvert la marque et a encore trouvé le poteau à deux reprises avant de sceller le marquoir à 0-2. Depuis, la Ligue 1 connaît son nom. Le week-end dernier, à la Meinau, il a déployé ses ailes à la 62e minute. Tout le banc s'est levé et a foncé vers lui pour fêter son but, sur une passe de Luis Henrique, tant il était était acrobatique et spectaculaire. "Nous faisons confiance à Bamba. Il est très explosif et a un excellent tir", a ensuite déclaré Sampaoli. "Cependant, il a encore une marge de progression. D'ailleurs, fatigué, il a lui-même demandé son remplacement." Le numéro 12, auteur de quatre buts, est le deuxième meilleur réalisateur de l'équipe derrière Dimitri Payet. Le dribbleur sénégalais a rejoint le sud de la France en octobre 2020. Après quelques matches d'essai, l'OM a décidé de le louer, à cause de l'incertitude pesant sur l'état de son genou. En juillet dernier, Marseille, convaincu, a alors versé 400.000 euros pour son transfert définitif. Depuis, sa valeur marchande est estimée à cinq millions d'euros. La semaine dernière, Dieng a reçu des nouvelles encore plus réjouissantes. Son salaire minimum, 4.000 euros, a été revu à la hausse dans le cadre d'un nouveau contrat valable jusqu'en 2024. Désormais, il perçoit un salaire à cinq chiffres qui correspond mieux à son nouveau statut.