Zéro but et un assist. C'est le triste bilan de Mario Balotelli (28 ans) au premier tour, à Nice. Sa relation avec Patrick Vieira, l'entraîneur des Aiglons depuis l'été, a d'emblée été compromise. Pourquoi ? Nul ne le sait. Vieira : " J'aurais sans doute dû m'y prendre autrement mais je pense avoir tout essayé, comme lui. "
...

Zéro but et un assist. C'est le triste bilan de Mario Balotelli (28 ans) au premier tour, à Nice. Sa relation avec Patrick Vieira, l'entraîneur des Aiglons depuis l'été, a d'emblée été compromise. Pourquoi ? Nul ne le sait. Vieira : " J'aurais sans doute dû m'y prendre autrement mais je pense avoir tout essayé, comme lui. " Julien Fournier, l'ancien directeur sportif du club, s'est épanché la semaine passée dans L'Équipe : " J'en ai parlé en début de saison avec Dante Bonfim, l'ancien défenseur du Standard et de Charleroi. Il m'a dit : - Mario n'est plus présent en pensées. Il vit du changement. " Un joueur, qui a préservé son anonymat, va encore plus loin, dans le même journal : " Mario donne toujours tout au début puis il s'endort. Cette saison, il n'a disputé que des non-matches pour nous. " Le défenseur Malang Sarr n'a pas mâché ses mots quand Nice a rendu visite à Marseille et s'y est incliné 1-0, sur un but de... Super Mario. " Quand un joueur prend ses distances et décide de ne plus participer au projet et à la vision de son club et de son équipe, ça devient gênant. Nous n'avons plus de contact depuis son départ mais il sait pertinemment qu'il aurait pu se comporter autrement. " L'isolement, l'inefficacité... Balotelli s'est complètement désintéressé de Nice mais depuis qu'en janvier, il a rejoint les voisins de Marseille, il empile les buts. Certes, son volume de jeu laisse à désirer et il ne consent guère d'efforts défensifs mais il trouve le chemin des filets et c'est ce qui fait la différence. " Mon contrat arrive à terme en fin de saison et nous discuterons à ce moment ", explique le capricieux avant italien. " J'ai déjà fait savoir à mon manager, Mino Raiola, que je me plais bien ici. J'ai envie d'y rester. " Reste à savoir combien de temps il conservera cette envie, cette fois ?