A la fin de la saison, Roberto Baggio, qui fêtera ses 37 ans le 18 février, mettra fin à sa carrière. Ses blessures de plus en plus nombreuses exigent leur tribut, a annoncé l'ancien international. Avant ça, il veut maintenir Brescia parmi l'élite une quatrième fois d'affilée, ce qui constituerait un record pour le club. Baggio espère aussi passer le cap des 200 buts en Série A. Son compteur est à 196.
...

A la fin de la saison, Roberto Baggio, qui fêtera ses 37 ans le 18 février, mettra fin à sa carrière. Ses blessures de plus en plus nombreuses exigent leur tribut, a annoncé l'ancien international. Avant ça, il veut maintenir Brescia parmi l'élite une quatrième fois d'affilée, ce qui constituerait un record pour le club. Baggio espère aussi passer le cap des 200 buts en Série A. Son compteur est à 196. Il a effectué ses débuts en Série A à 19 ans, en septembre 1986, avec la Fiorentina, contre la Sampdoria. La Fiorentina l'avait repéré à Vicenze (D3) un an auparavant. Baggio a disputé son premier match international en 1998 contre les Pays-Bas. Il totalise 55 sélections en Squadra Azzurra. On en retiendra le penalty raté qui a coûté le titre mondial à l'Italie face au Brésil en 1994. Quand la Fiorentina l'a vendu à sa grande rivale, la Juventus, juste avant le Mondial italien de 1990, des bagarres ont éclaté à Florence. Les propriétaires du club ont dû vendre celui-ci au père de Vittorio Cecchi Gori, qui a fait faillite l'année passée. Baggio a brillé à la Juventus jusqu'en 1995. Il a ensuite joué deux ans à l'AC Milan. Durant la deuxième saison, Fabio Capello l'a écarté et Bologne l'a repêché en 1997. Il allait y vivre une de ses plus belles années. Il a marqué 22 buts en championnat, son record, ce qui lui a valu un transfert à l'Inter et une sélection in extremis pour le Mondial français. Il y a obtenu plus d'occasions de jouer que prévu, au détriment d' Alessandro Del Piero, décevant. Après deux saisons à l'Inter, il a rejoint Brescia en 2000. Jusque-là, ce club faisait le yo-yo entre la D1 et la D2. Presque à lui tout seul, Robi a maintenu Brescia en Série A pendant trois ans, en marquant respectivement dix, onze et douze buts. Cette saison, en neuf matches, il a inscrit trois buts. (G. Foutré) PARME est à vendre. L'assemblée générale des actionnaires prendra une décision le 9 janvier : soit un repreneur se présente, soit elle met le club en faillite, soit elle vend les meilleurs joueurs. Trop onéreux, le Japonais HidetoshiNakata, ex-Pérouse et AS Rome, a déjà été loué à Bologne, où il a fait ses débuts hier. L'AS ROME a réalisé une augmentation de capital de 34,8 millions grâce à l'investissement de deux grandes sociétés, le 31 décembre. Elle a ainsi pu verser les salaires de novembre. La manoeuvre diminue le pouvoir du président-propriétaire Franco Sensi. ANCONE a enrôlé un avant de 28 ans, Corrado Grabbi, des Blackburn Rovers. BUTEURS(au 4 janvier) : 1. Shevchenko (AC Milan) 12 buts ; 2. Totti (AS Rome) 9 ; 3. Trezeguet (Juventus), Vieri (Inter), Favo Passero (Udine) 8.G. Foutré