" Je pourrais me passer de back droit dimanche ", avait ironisé l'entraîneur de Lyon, Claude Puel avant la rencontre de ce week-end face au Havre. Depuis le début de la saison, le coach n'a cessé de colmater les brèches, les défenseurs censés occuper le poste de back droit tombant comme des mouches. Ainsi, cinq joueurs se sont déjà succédé à ce poste.
...

" Je pourrais me passer de back droit dimanche ", avait ironisé l'entraîneur de Lyon, Claude Puel avant la rencontre de ce week-end face au Havre. Depuis le début de la saison, le coach n'a cessé de colmater les brèches, les défenseurs censés occuper le poste de back droit tombant comme des mouches. Ainsi, cinq joueurs se sont déjà succédé à ce poste. Ce fut d'abord les deux prétendants principaux, François Clerc et Anthony Réveillère qui s'occasionnèrent une blessure de longue durée (rupture des ligaments du genou). La dernière victime en date, le Brésilien Fabio Santos, médian confirmé que l'on avait sorti du placard pour le placer, avec succès, sur le côté droit de la défense, a également fini à l'infirmerie. Comme solution de rechange, Puel a pensé à John Mensah, normalement à gauche ou dans l'axe, mais le Ghanéen n'a pas convaincu, son apport offensif étant trop limité (surtout que la blessure de Sydney Govou a laissé un vide dans l'entrejeu). Même remarque pour le jeune international Espoir Lamine Gassama. Il ne restait plus qu'à Puel de faire glisser Jean-Alain Boumsong, pourtant indispensable dans l'axe aux côtés de Cris. Mais la défense centrale ne regorge pas non plus de ressources puisque Matthieu Bodmer, blessé de longue date, n'a repris que la semaine passée en CFA. Malgré toutes ces tuiles, la défense tient la route en Ligue 1. En n'ayant encaissé que 15 buts, Lyon fait mieux que l'an passé (21 buts à la même époque) et qu'en 2007 (17). Cette assise défensive porte la griffe de deux personnes : Puel et Hugo Lloris. A Lille, Puel avait déjà procédé de la sorte en bétonnant sa défense avant de, petit à petit, développer du jeu. Quant au gardien, il confirme de semaine en semaine qu'il est le digne héritier de Grégory Coupet (et sans doute le meilleur transfert de l'intersaison). Par contre, le manque d'automatismes de la défense peut poser un problème en coupe d'Europe. Contre le Steaua (3-5), le Bayern (2-3) et la Fiorentina (2-2), l'OL a montré ses limites. Or, dans quelques jours, c'est l'armada offensive de Barcelone qui pointe le nez à Gerland. Et il reste encore à trouver un latéral droit ! DANIEL JEANDUPEUX a repris le flambeau au Mans. Recruteur et ancien international suisse (1971-1979), il a succédé à Yves Bertucci au poste d'entraîneur. Le club manceau est en pleine dégringolade (4 points sur 24). LA FRANCE a posé sa candidature pour organiser l'Euro 2016. LES BLEUS ont été battus en match amical contre l'Argentine 2-0. Le gardien de l'OM, Steve Mandanda a été montré du doigt sur les deux buts. YOANN GOURCUFF, le médian de Bordeaux qui a disputé avec les Bleus la 38e rencontre de sa saison et dont son entraîneur Laurent Blanc trouve qu'il joue trop, disputera à Peguy Luyindula (PSG) et André-Pierre Gignac (Toulouse) le trophée de joueur du mois de janvier. SÉBASTIEN BAZIN, représentant européen de l'actionnaire principal du PSG, Colony Capital, est devenu le président du club, remplaçant Charles Villeneuve, poussé à la démission. FRED, qui n'a pas encore trouvé d'accord avec le club lyonnais pour résilier son contrat, a déjà officialisé son arrivée à Fluminense sur le site du club brésilien. LA LIGUE PRO a confirmé mener des investigations sur quatre nouveaux cas éventuels de passeport italien frauduleux dans le championnat français. Le Toulousain Mauro Cetto, le Marseillais Renato Civelli et les Bordelais Fernando Cavenaghi et Diego Placente sont concernés. EDEN HAZARD, qui était titulaire contre Auxerre mais est sorti à la mi-temps, et KevinMirallas, monté au jeu à la 66e contre le PSG, n'ont pas pris de points. STéPHANE VANDE VELDE