L'AC Milan est à un souffle du top cinq mais si Carlos Bacca poursuit sur sa lancée, ce n'est plus qu'une question de semaines. L'ancien attaquant du FC Bruges a délivré sa carte de visite en Serie A dès les 800 premières minutes de jeu de la saison, avec six buts, soit un goal toutes les 133 minutes. Ce n'est pas mal puisqu'il n'a tenté sa chance qu'à douze reprises, dont six seulement en tant que titulaire.
...

L'AC Milan est à un souffle du top cinq mais si Carlos Bacca poursuit sur sa lancée, ce n'est plus qu'une question de semaines. L'ancien attaquant du FC Bruges a délivré sa carte de visite en Serie A dès les 800 premières minutes de jeu de la saison, avec six buts, soit un goal toutes les 133 minutes. Ce n'est pas mal puisqu'il n'a tenté sa chance qu'à douze reprises, dont six seulement en tant que titulaire. " Bacca fait mieux qu'Ibrahimovic et Van Basten ", a calculé la Gazzetta dello Sport au terme de ses recherches sur la productivité des héros du club de Silvio Berlusconi. Depuis que celui-ci a racheté le club en 1985, seuls trois avants ont signé, en moyenne, de meilleurs débuts sous le maillot rouge et noir : Chevchenko, Gilardino et Balotelli.Ce dernier est revenu cet été à Milan mais est blessé depuis plusieurs semaines. Indépendamment de ses goals, le Colombien a également délivré un assist et est ainsi impliqué dans 46,7 % de tous les buts milanais. Dès que Bacca a le ballon, il se pose deux questions : où se trouve le but et comment y arriver le plus vite possible ? L'été dernier, Milan l'a transféré du FC Séville pour 30 millions d'euros. Bacca a remporté l'Europa League deux années de suite avec la phalange ibérique. En réalité, Milan convoitait Jackson Martinez, de Porto, mais celui-ci a préféré l'Atletico Madrid. Bacca figurait également sur la liste de l'AS Rome, qui avait offert 25 millions, et sur celle de Liverpool, où Brendan Rogers voyait en lui une alternative à Christian Benteke quand Aston Villa a relevé le prix de l'avant-centre belge. La saison passée, Bacca a inscrit 28 buts en 55 matches pour Séville, contre 21 en 53 matches l'année précédente. En 2012-2013, il avait inscrit 28 buts en 42 matches pour le Club Bruges. En Colombie, Bacca a travaillé comme contrôleur sur la ligne de bus Barranquilla-Puerto Colombia, ne sachant pas s'il était suffisamment doué pour faire carrière en football. " J'ai donc pris un deuxième job. " A Milan, il est confronté à la concurrence du Brésilien Luiz Adriano, vendu par le Shakhtar Donetsk mais celui-ci s'intègre plus difficilement et s'est retrouvé sur le banc. Par ses buts, Bacca a déjà sauvé à plusieurs reprises la peau de Sinisa Mihajlovic, qui a ramené Milan de la dixième à la sixième place le mois passé, sans toutefois paraître en mesure de refaire des rossoneri une grande équipe. Avant lui, Inzaghi et Seedorf ont été confrontés au même problème. PAR GEERT FOUTRÉ