L'émission n'avait pas l'impact et l'audience d'un Week-end Sportif ou de La Tribune. Mais elle était bien ancrée dans la grille depuis des années. Elle avait ses suiveurs, le succès du sport automobile ne s'étant jamais démenti. Il y a quelques mois, une refonte du programme était même à l'ordre du jour. Gaëtane Vankerkom devait céder la présentation vu qu'elle était devenue adjointe de Michel Leco...

L'émission n'avait pas l'impact et l'audience d'un Week-end Sportif ou de La Tribune. Mais elle était bien ancrée dans la grille depuis des années. Elle avait ses suiveurs, le succès du sport automobile ne s'étant jamais démenti. Il y a quelques mois, une refonte du programme était même à l'ordre du jour. Gaëtane Vankerkom devait céder la présentation vu qu'elle était devenue adjointe de Michel Lecomte. Finalement, la RTBF a préféré une suppression en bonne et due forme... " C'est une décision de la direction en terme de programmation dans la grille ", explique Lecomte. " Dans le passé, l'émission n'a pas toujours été aidée par les différents créneaux de programmation et nous étions les derniers à proposer ce type d'émission, mêlant le sport moteur et l'automobile pour Monsieur et Madame tout le monde. " En coulisses, c'est toute une équipe ( Gérald Wery, Christophe Delstanches...) ayant développé un savoir-faire et un réseau de relations qu'il va falloir remobiliser. " Je rappelle que nous gardons énormément de contrats en sports moteurs : Moto GP, WRC, F1 ( la prolongation est en bonne voie, ndlr)... Ce sont des droits sur lesquels nous pouvons construire une offre solide. " Le traitement du sport automobile continuera donc dans les autres programmes de la RTBF ( Week-end Sportif, Warm-Up, WRC,...). Mais les sujets davantage " loisirs " vont migrer sur les autres plates-formes, via cette logique 360 degrés constamment martelée par les décideurs. " " Il y a une réflexion dans un modèle média transformé qui implique notre équipe rédactionnelle et tous les responsables d'offres (jeunes adultes, nouvelles générations,...). Or, l'automobile dans cette logique lifestyle brasse différents thèmes (la mobilité, ...) : ils peuvent trouver des prolongements dans des sujets plus magazine comme ceux du JT par exemple. Ou lors d'une émission spéciale dédiée au Salon de l'Auto. On pourrait aussi envisager une déclinaison sur le digital des essais de nouveaux modèles lancés sur le marché. "